Motorsport

Newgarden gagne sa troisième course de la saison au Texas

Il a devancé Rossi après une lutte intense

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 juin 2019 - 11:02
Newgarden gagne sa troisième course (...)

L’une des trois courses les plus rapides du championnat IndyCar se disputait sur le Texas Motor Speedway, à Houston. Une course disputée avec les kits aérodynamiques pour super speedway, commencée de jour et terminée de nuit.

En pole, Takuma Sato prenait la tête de la course et y passait le premier relais, sans réussir à se défaire de Scott Dixon, qui restait à moins d’une seconde du japonais tout au long des 60 premiers tours de course, qui composaient le premier relais. Ryan Hunter-Reay était troisième devant les deux Français, Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud.

Mais c’était la catastrophe pour le Japonais qui ratait totalement son arrêt aux stands en arrivant beaucoup trop vite sur son emplacement. Il percutait un de ses mécaniciens, qui se relevait heureusement tout de suite. Mais le temps de remettre la voiture sur son emplacement pour faire son arrêt, il perdait deux tours, auquel s’ajoutait un tour perdu à cause d’une pénalité infligée à la suite de cet arrêt.

Hunter-Reay se retrouvait en tête après la salve d’arrêts, devant Dixon et James Hinchcliffe. Alexander Rossi pointait au quatrième rang devant Colton Herta, Pagenaud, le leader du championnat Josef Newgarden, et Sébastien Bourdais.

Peu après, Charlie Kimball abandonnait sur une panne mécanique et rejoignait Matheus Leist, déjà retiré de la course suite à un souci. Le Brésilien avait pris un tour de retard très rapidement, comme son équipier Tony Kanaan et Ed Carpenter, étonnamment lent sur ovale.

C’est au 135e tour que la course était interrompue pour la première fois avec l’accident de Zach Veach. Le pilote Andretti tapait légèrement le mur mais sa voiture était immobilisée au milieu de la piste après un tête-à-queue, et la voiture de sécurité était appelée en piste.

Hunter-Reay et Dixon gardaient la tête devant Rossi, Herta et Hinchcliffe. On trouvait huit moteurs Honda dans les dix premiers, à l’exception des Penske de Pagenaud et Newgarden, et la course était relancée après 17 tours d’interruption, lors du 152e passage sur la ligne de départ.

Hunter-Reay et Dixon se lançaient dans une bataille rapprochée et au 164e tour, le Néo-Zélandais prenait la tête de la course, sans que l’Américain n’ait franchement résisté à ce dépassement.

Alexander Rossi prenait rapidement l’avantage sur Hunter-Reay et se jetait immédiatement à l’attaque de Dixon, qu’il finissait par dépasser au 175e tour pour prendre la tête de la course.

Les leaders s’arrêtaient avant quelques pilotes décalés dans leur séquence, dont Newgarden, Marcus Ericsson et Bourdais. Hunter-Reay reprenait l’avantage sur Dixon, qui lui-même reprenait l’avantage sur Rossi, grand perdant de cette salve d’arrêts aux stands.

La lutte entre Hunter-Reay et Dixon reprenait au milieu des retardataires, tandis que Rossi semblait en difficulté avec ses mains et ses bras. Il se faisait attaquer par Hinchcliffe mais le Canadien se loupait, touchait le mur à l’extérieur et allait taper à l’intérieur de la piste. Il allait bien mais c’était l’abandon à 29 tours du but, et la course était de nouveau neutralisée.

Elle était relancée à 22 tours de l’arrivée et Dixon et Newgarden manquaient de peu de se percuter, tandis que Herta attaquait Rossi pour la troisième place, et passait son compatriote à 21 tours du but.

Dans la foulée, Herta s’attaquait à Dixon mais percutait le Néo-Zélandais et les deux hommes sortaient de la piste. Grosse erreur du jeune pilote qui ruinait les espoirs de victoire de Dixon. Rossi passait très près de la catastrophe mais s’en sortait. Dixon allait toutefois s’excuser auprès de Herta, pour ne pas lui avoir laissé assez de place.

Il restait 13 tours lorsque le drapeau vert était présenté devant Newgarden et Rossi, tandis que derrière, Rahal et Pagenaud étaient côte à côte. Ferrucci était un étonnant cinquième et allait même chercher Pagenaud.

Mais Newgarden et Rossi se détachaient rapidement et les deux leaders du championnat prenaient de nombreux risques, malgré les points intéressants à aller chercher pour se détacher au championnat de Pagenaud et surtout Dixon.

Rossi se plaçait à l’extérieur à huit tours de l’arrivée mais ne parvenait pas à passer Newgarden, et tentait la même chose aui tour suivant, sans y parvenir. A six tours du but, il tentait encore la même attaque mais Newgarden occupait très bien l’espace.

Newgarden prenait près d’une demi-seconde sous le drapeau blanc et n’était pas attaqué par Rossi. L’Américain remporte sa troisième victoire de la saison et conforte son avance au championnat sur Rossi, deuxième de la course !

Rahal termine troisième devant Ferrucci, qui signe son meilleur résultat en IndyCar. Hunter-Reay boucle la course au cinquième rang devant Simon Pagenaud, qui pointe déjà à 48 points de Newgarden au championnat, et à 23 points de Rossi.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less