Newgarden bat Grosjean à Long Beach et mène le championnat IndyCar

Le Français manque de peu sa première victoire

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 avril 2022 - 23:37
Newgarden bat Grosjean à Long Beach (...)

Colton Herta avait signé une pole position impressionnante lors de la qualification de la manche de Long Beach d’IndyCar. Le pilote Andretti faisait office de favori devant Josef Newgarden et Alex Palou, tandis que Romain Grosjean s’était qualifié sixième.

Dès le début, Herta a pris la tête de la course et a creusé l’écart sur Newgarden et Palou. Felix Rosenqvist était sous la menace d’Alexander Rossi, tandis que derrière, Grosjean se faisait passer par Marcus Ericsson.

Le début de course a été plutôt calme jusqu’à l’accident de Dalton Kellett, qui a causé l’entrée en piste de la voiture de sécurité. L’avance de Herta a été réduite à néant, mais l’Américain a vite repris a main dès que la course a été relancée.

Peu après le restart, Rossi a attaqué Rosenqvist et les deux hommes se sont touchés. La McLaren du Suédois a semblé souffrir de ce contact puisqu’il s’est effondré dans le classement jusqu’à s’arrêter au stand, deux tours plus tard.

Pendant ce temps, Grosjean était revenu dans le sillage de Rossi et a réussi à reprendre la sixième place. Le Français était sous la menace de deux pilotes Penske, Will Power et Scott McLaughlin, tandis que Simon Pagenaud était derrière ce trio, et devant l’impressionnant rookie, Kyle Kirkwood.

Colton Herta s’est arrêté, tout comme Grosjean, tandis que Pagenaud faisait une erreur et passait par une échappatoire. Newgarden s’est arrêté un tour après Herta, qui était déjà ressorti derrière Palou, et a lui aussi dépassé l’ancien leader.

Ce dernier se retrouvait virtuellement troisième mais s’attaquait à Newgarden, derrière qui il se trouvait. Les deux hommes remontaient sur Palou, tandis que McLaughlin faisait un tête-à-queue et permettait à Grosjean de gagner une place.

Peu après, c’est Devlin DeFrancesco qui tapait le mur et partait en tête-à-queue après avoir cassé sa suspension arrière. C’était fini pour le rookie d’Andretti Autosport.

Les stratégies de Ganassi étaient redoutables puisque Palou avait pris la tête de manière inattendue, Ericsson était quatrième et Scott Dixon, pourtant qualifié loin du top 10, pointait cinquième après cette première salve d’arrêts.

Palou s’est arrêté un peu après le 55e tour, tandis que la course prenait une tournure catastrophique pour Andretti, comme au Texas. Rossi a d’abord été victime d’un problème de roue aux stands, lui faisant perdre sa position dans le groupe de tête.

Juste après, Herta est allé percuter le mur et a détruit les deux suspensions du côté gauche de sa Dallara-Honda. Il a tenté de rentrer aux stands mais n’y est pas parvenu, mais sa voiture était hors de la piste et le drapeau jaune n’était pas déployé, en dépit des nombreux débris.

Newgarden s’est arrêté et est ressorti juste devant Palou, mais l’Espagnol a profité de ses pneus plus chauds pour attaquer la Penske. Le champion en titre ne parvenait pas à passer et Newgarden bouclait le tour suivant en tête, avec ses pneus plus chauds.

Ericsson pointait au troisième rang devant Grosjean, Power et Dixon. Pato O’Ward suivait devant Graham Rahal, Rossi et le toujours très convaincant Kirkwood. Une nouvelle neutralisation arrivait.

Pagenaud partait en tête-à-queue dans le virage de la fontaine et, tentant de remettre sa voiture hors de la piste, il est monté sur le massif de fleurs et a immobilisé sa Dallara dessus.

Quatrième à la relance, Grosjean était le seul pilote en pneus tendres dans le top 5, et le seul avec Rahal dans le top 10. Mais le Français avait moins de push-to-pass qu’Ericsson.

Ce dernier a tapé le mur devant Grosjean, laissant le Français passer troisième, mais le Suédois a fait une erreur énorme en voulant laisser passer plusieurs pilotes alors qu’il était au ralenti, puisqu’il s’est rabattu sur son équipier Dixon, qui l’a percuté.

En gommes tendres, Grosjean mettait une pression énorme sur Palou et tentait un freinage par l’extérieur au premier virage, ce qui était quelque peu optimiste. Il y parvenait au tour suivant grâce à son push-to-pass supplémentaire.

Newgarden a fait une erreur à 15 tours de la fin de course, mais le pilote Penske est resté en tête, alors que Grosjean et Palou mettaient la pression sur le double champion.

A dix tours de l’arrivée, un accrochage entre David Malukas et Jimmie Johnson provoquait une nouvelle neutralisation.

Il restait cinq tours lorsque la course a été relancée ! Grosjean s’est immédiatement porté à hauteur de Newgarden mais n’a pas pu passer. Les tours de neutralisation faisaient son affaire puisqu’il avait pu économiser ses gommes tendres.

Malheureusement, il ne parvenait pas à dépasser et une neutralisation venait achever ses derniers espoirs. Newgarden a donc gagné sa deuxième course consécutive après le Texas, et le pilote Penske s’empare de la tête du championnat.

Grosjean signe son quatrième podium en IndyCar, le premier avec Andretti Autosport. Palou est troisième devant Will Power et O’Ward.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos