Motorsport

Monaco, Course Sprint 2 : Lawson impressionne sur le mouillé

Une averse cette nuit a changé les conditions

Recherche

Par Camille Komaël

22 mai 2021 - 09:36
Monaco, Course Sprint 2 : Lawson (...)

Petite surprise au réveil ce matin à Monaco : il a plu et le sol et la piste sont donc mouillés. Les F2 chaussent logiquement des pneus pluie et vont se placer sur la grille... mais une nouvelle surprise survient ! Le poleman Marcus Armstrong est arrêté à l’entrée de la voie des stands, sa DAMS connaissant des soucis techniques. Le Néo-Zélandais avait pourtant obtenu cette pole de haute lutte, en dépassant hier Daruvala au tout dernier virage pour la dixième place (et donc la pole de la grille inversée du jour). Armstrong est contraint de s’élancer de la voie des stands et c’est son compatriote Liam Lawson, deuxième, qui se trouve en meilleure position sur la grille.

Au départ Lawson se fait surprendre par Piastri - troisième mais qui avait la voie libre devant lui suite à l’absence d’Armstrong -, tandis que derrière Petecof termine dans les barrières à Sainte Dévote, mais sa Campos est rapidement dégagée. Ticktum réalise un super départ et prend la troisième place. Devant le Britannique, Lawson met immédiatement la pression sur Piastri et se porte à la hauteur de la PREMA à plusieurs reprises dans les deux premiers tours.

Les problèmes continuent pour Armstrong, qui est contraint de garer sa DAMS dans l’échappatoire de Sainte Dévote, entraînant une voiture de sécurité virtuelle. Une fois cette période de pause terminée, Lawson repart à l’attaque de Piastri : il essaie d’abord de passer à la chicane après le tunnel, mais Piastri coupe la chicane pour éviter l’accrochage. Le pilote Hitech ne lâche rien et lors de ce même cinquième tour Lawson plonge à la Rascasse et cette fois s’empare de la tête de la course !

Alors que Lawson s’échappe devant, c’est au tour de Dan Ticktum de se faire pressant derrière Piastri. Encore une fois, la voiture de sécurité virtuelle interrompt brièvement ce combat afin de dégager la monoplace de Sato, arrêtée dans l’échappatoire de Sainte Dévote. Zhou et Drugovich tentent alors un pari et rentrent aux stands passer en pneus secs. Les deux pilotes UNI-Virtuosi n’avaient rien à perdre, mais le pari n’est pas le bon : quelques tours plus tard ils reviennent dans leur stands chausser de nouveau des pneus pluie.

Pendant ce temps, Dan Ticktum a trouvé la faille sur Piastri à la sortie du tunnel. Peu après, Lundgaard - malheureux hier - bloque ses roues et sort large à Mirabeau. Le Danois doit abandonner. Au 21è tour, Verschoor attaque Daruvala et prend la huitième place, synonyme de dernier point. Un petit train de voitures s’est formé derrière Boschung - sixième - et Nissany essaie de le faire sauter à la sortie du tunnel, mais l’Israëlien coupe la chicane et doit rendre la place au Suisse.

Au 23è tour, Nissany tape le mur à l’arrière à Ste Dévote, et il doit rentrer aux stands abandonner. Au tour suivant, Vips réalise un superbe dépassement sur Pourchaire pour le gain de la quatrième place. Il ne reste alors que six tours avant le drapeau à damiers, et Robert Shwartzman, hors des points, passe en pneus secs. Au même moment, Viscaal pousse Beckmann à Dévote et les deux s’accrochent, la Charouz bloquant partiellement la sortie des stands. Heureusement pour Shwartzman, il a la place de passer. La voiture de sécurité entre en piste, alors que Viscaal peut repartir.

Au restart, le chrono s’est déclenché et il ne reste que deux tours. Vips tente de dépasser Piastri, mais l’Estonien échoue face à l’Australien. En revanche, Zendeli réussit à doubler Daruvala pour le dernier point de la huitième place. Devant, Lawson n’est pas inquiété et il s’impose pour la deuxième fois de la saison. Dan Ticktum prend la deuxième place sur le podium, et Oscar Piastri la troisième. Jüri Vips termine quatrième devant Théo Pourchaire et Ralph Boschung. Les derniers points reviennent à Verschoor et Zendeli.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less