Motorsport

Monaco, Course 1 : De Vries domine et l’emporte

Ghiotto et Matsushita terminent sur le podium

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 mai 2019 - 13:09
Monaco, Course 1 : De Vries domine (...)

Sous un ciel nuageux, le départ de la première course de F2 du week-end a été donné dans Callum Ilott, victime d’un problème mécanique alors qu’il s’était qualifié en première ligne. Le reste s’est bien passé, tous les pilotes passant sans encombre. Néanmoins, trois d’entre eux ont dû passer par l’intérieur du virage de Sainte Devote et ont été pénalisés.

Le poleman, Nyck de Vries, a immédiatement pris la main et s’est envolé en tête. Les premiers arrêts ont eu lieu au bout de quelques tours, tandis que Luca Ghiotto et Sergio Sette Câmara devançaient Anthoine Hubert et Mick Schumacher. Ce dernier a rapidement dépassé le Français.

Après les premiers arrêts, Mick Schumacher s’est fait toucher à l’épingle par Nicholas Latifi, le Canadien devant rentrer aux stands changer d’aileron. Pendant ce temps, Mahaveer Raghunathan compliquait l’affaire de Jack Aitken en zigzaguant en piste, avant de couper la chicane et de recevoir 10 secondes de pénalité.

Un peu après, juste avant la mi-course, Schumacher harponnait Tatiana Calderon à la Rascasse, causant un drapeau rouge. Après une longue interruption, la course était relancée et De Vries prenait le large. Schumacher était pénalisé d’un drive through et de 5 secondes suite à ses méfaits en piste.

La procédure ayant pris énormément de temps va être étudiée après la course, les pilotes ayant eu le droit de changer les pneus mais devant toutefois faire un nouvel arrêt. Cependant, il semble qu’il ait été interdit de faire une partie de ces manipulations, la situation reste donc assez floue.

De Vries et Ghiotto se sont échangés le meilleur tour en course avant que Nobuharu Matsushita ne le prenne. En fin de course, Raghunathan a poussé Aitken dans le rail à l’épingle du Grand Hotel, tandis que Juan Manuel Correa s’est écrasé dans les rails de la piscine, provoquant le Safety Car à deux tours de l’arrivée.

Les commissaires ont fait un travail exceptionnel puisque la course peut repartir pour un dernier tour ! De Vries est très rapide dès la relance et va chercher la victoire, devant Ghiotto et Matsushita.

Sette Câmara devanc Dorian Boccolacci, Guanyu Zhou, Artem Markelov et Louis Delétraz, qui sera en pole position de la deuxième course. Ralph Boschung et Anthoine Hubert complètent le top 10.

F2

expand_less