Motorsport

Mexique, jeudi : La première spéciale annulée

Un tremplin artificiel endommagé met fin aux débats

Recherche

Par www.wrc.com

8 mars 2019 - 06:02
Mexique, jeudi : La première spéciale

Disputée jeudi soir dans les rues de Guanajuato, la première spéciale du Rally Guanajuato Mexico a été annulée par souci de sécurité après les dégâts subis par un tremplin artificiel situé près de l’arrivée.

Au terme d’un parcours légèrement supérieur au kilomètre, Esapekka Lappi (Citroën C3 WRC) se montrait le plus rapide d’une soirée prématurément interrompue, les leaders du championnat n’ayant pu s’élancer.

Situé à cent mètres de l’arrivée, le tremplin artificiel voyait plusieurs pilotes, notamment Esapekka Lappi et Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 WRC), connaître de lourdes réceptions après l’avoir abordé de manière agressive.

La spéciale était ensuite peu après le passage de Kris Meeke (Toyota Yaris WRC), auteur du troisième temps à 6/10e d’Esapekka Lappi et une demi-seconde d’Andreas Mikkelsen.

Ott Tänak (Toyota Yaris WRC), Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) et Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) se voyaient attribuer un temps forfaitaire basé sur celui de Kris Meeke (Toyota Yaris WRC) et égal à celui d’Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC).

Une inspection effectuée dans la foulée révélait que le tremplin ne pouvait pas être réparé dans les délais impartis, d’où l’annulation de la spéciale pour des raisons de sécurité.

Les débats reprendront demain avec deux boucles de spéciales autour de Guanajuato, où le Championnat du Monde FIA des Rallyes prendra de la hauteur. Entre les deux, les concurrents disputeront une une courte spéciale urbaine à León. Deux passages sur le circuit automobile de la ville concluront cette étape de huit spéciales cumulant 114,19 kilomètres chronométrés.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less