Motorsport

Meeke signe le meilleur temps du shakedown au Mexique

Coup dur pour Ott Tänak, qui doit s’arrêter prématurément

Recherche

Par www.wrc.com

7 mars 2019 - 20:56
Meeke signe le meilleur temps du (...)

Leader du championnat, Ott Tänak a subi un premier coup dur en devant s’arrêter jeudi matin au shakedown du Rally Guanajuato Mexico. 

Alors qu’il occupe pour la première fois de sa carrière la première place du Championnat du Monde FIA des Rallyes, Ott Tänak a connu des débuts difficiles sur le premier rallye terre du calendrier.

Dès son premier passage dans Llano Grande (5,31 km), l’Estonien devait garer sa Toyota Yaris WRC après seulement 4500 mètres. Suivant les instructions de Toyota Gazoo Racing, il n’a pas redémarré afin de prévenir tout problème supplémentaire et sa voiture retrouvait le parc d’assistance de León sur un plateau.

Le directeur technique de l’équipe préférait minimiser la situation : « Malheureusement, il a perdu un signal d’un des capteurs nécessaires au bon fonctionnement du moteur », indiquait Tom Fowler. « Nous pensons savoir ce qu’il s’est passé et ce n’est pas un problème grave. Nous allons donc récupérer la voiture, la ramener et la passer au peigne fin avant de repartir. Nous sommes relativement confiants, mais nous voulons vérifier. »

En parallèle, Kris Meeke donnait le tempo au volant d’une autre Toyota Yaris WRC. Le Britannique devancait Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 WRC) pour 1/10e de seconde tandis que Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) pointait 2/10e plus loin.

Le vainqueur du Rallye du Mexique 2017 avait signé le meilleur temps dans le premier passage avant de voir Esapekka Lappi (Citroën C3 WRC) profiter d’une trajectoire balayée pour lui ravir les commandes. Kris Meeke répliquait toutefois dans sa troisième et dernière tentative.

Pour sa première apparition de la saison, Dani Sordo (Hyundai i20 WRC) signait le quatrième temps à 4/10e du leader. Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) et Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC) complétait le top six qui se tenait en 1’’2 seulement.

Le top dix du shakedown du Rally Mexico :

1. Kris Meeke Toyota Yaris WRC 3’44’’2
2. Andreas Mikkelsen Hyundai i20 WRC +0’’1
3. Thierry Neuville Hyundai i20 WRC +0’’3
4. Dani Sordo Hyundai i20 WRC +0’’4
5. Sébastien Ogier Citroën C3 WRC +0’’9
6. Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC +1’’2
7. Elfyn Evans Ford Fiesta WRC +1’’3
8. Esapekka Lappi Citroën C3 WRC +2’’5
9. Teemu Suninen Ford Fiesta WRC +4’’3
10. Benito Guerra Skoda Fabia R5 +15’’7

WRC

expand_less