Motorsport

Malgré un embrayage récalcitrant, Alonso a vu l’arrivée de l’Indy 500

Un motif de satisfaction pour l’Espagnol

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 août 2020 - 00:49
Malgré un embrayage récalcitrant, (...)

Vingt-sixième au départ, 21e à l’arrivée, Fernando Alonso avait de quoi être frustré de son édition 2020 des 500 Miles d’Indianapolis. Mais l’Espagnol pouvait tout de même se satisfaire d’avoir franchi pour la première fois de sa carrière la ligne d’arrivée de la célèbre course.

En 2017, il avait abandonné sur une casse de son moteur Honda alors qu’il jouait la victoire, tandis qu’il n’avait pas réussi à se qualifier en 2019 avec McLaren. De retour cette année à Indianapolis, il a eu des difficultés à trouver le rythme avec un moteur Chevrolet nettement inférieur aux blocs Honda.

Pour ne rien arranger, il révèle avoir rencontré un problème d’embrayage qui lui a coûté cher, tout d’abord lors d’un arrêt aux stands durant lequel il a perdu plusieurs dizaines de secondes, mais aussi pour tous ses passages au ravitaillement. Néanmoins, il assure être satisfait.

"Mon premier Indy 500 terminé ! Une grande expérience" a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. "Quand nous étions à la moitié de la remontée (15e à la mi-course), nous avons eu un problème d’embrayage."

"Lors de tous les arrêts aux stands à partir de là, la relance se faisait avec un démarrage manuel et les mécaniciens étaient obligés de pousser, à l’ancienne ! Je suis tout de même heureux, merci Indy !"

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less