Motorsport

Le Japon retrouvera le WRC en 2020

Son rallye figure au calendrier pour la première fois depuis 2010

Recherche

Par www.wrc.com

28 septembre 2019 - 12:16
Le Japon retrouvera le WRC en (...)

Comme confirmé ce vendredi, le Japon va retrouver le Championnat du Monde FIA des Rallyes en 2020.

Dix ans après sa dernière apparition en WRC, le Rally du Japon retrouve l’une des places les plus convoitées parmi les quatorze rendez-vous de l’an prochain au sein du calendrier proposé par WRC Promoter et approuvé par le conseil mondial du sport automobile de la FIA.

Cette confirmation marque le retour de l’Asie en WRC pour la première fois depuis la dernière édition du Japon en 2010. C’était l’un des objectifs de longue date pour WRC Promoter, le détenteur des droits commerciaux du championnat.

Le rallye sera disputé du 19 au 22 novembre et aura donc l’honneur d’être la dernière manche de la campagne 2020. Les titres Pilotes et Constructeurs pourraient ainsi être décidés sur l’archipel nippon.

Contrairement aux éditions précédentes disputés sur l’île d’Hokkaido, au nord, ce tout nouveau rendez-vous sur asphalte sera basé à Nagoya, sur l’île principale d’Honshu. Un terrain propice pour dessiner d’exigeantes spéciales dans les régions montagneuses d’Aichi et de Gifu à environ trois heures de route de la capitale Tokyo tout en pouvant potentiellement toucher neuf millions de personnes .

« Cette confirmation marque le point culminant d’années de travail fourni par le WRC Japan Round Bid Committee, le promoteur San’s Inc. et la Fédération Automobile du Japon », a indiqué Oliver Ciesla, directeur général de WRC Promoter. « Le Rallye du Japon sera une addition extrêmement populaire et un cadre parfait pour la finale de la saison 2020. »

« Notre stratégie est de globaliser davantage le championnat en incorporant plus d’événements en dehors de l’Europe », a-t-il ajouté. « Ce retour au Japon après une décennie d’absence renforce notre présence sur ce marché immense. Plus de 50 000 spectateurs ont assisté à l’épreuve candidate l’année dernière. Avec les succès du constructeur japonais Toyota en WRC, je ne doute pas du fait que ce chiffre soit dépassé dès l’année prochaine. »

Le Japon a effectué sa première apparition au calendrier du WRC en 2004. Basé à Obihiro, ce rallye couru sur de sinueuses routes en terre avait été remporté par Petter Solberg sur une Subaru Impreza.

Marcus Grönholm, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen se sont imposés les trois années suivantes avant que le rallye ne migre vers Sapporo, la plus grande ville d’Hokkaido, en 2008.

Mikko Hirvonen a alors signé un second succès consécutif avant le retour du rallye au calendrier en 2010. Sébastien Loeb y avait décroché les lauriers.

Une édition test, appelée Central Rally Aichi / Gifu 2019, sera organisée en novembre prochain pour évaluer les spéciales retenues pour 2020 tout en formant les organisateurs et les commissaires.

Ce rendez-vous hors-championnat disputé les 9 et 10 novembre se déroulera une semaine avant le Kennards Hire Rally Australia, de quoi permettre aux représentants des équipes d’y faire leurs inspections avant la dernière épreuve de la saison.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less