Motorsport

Castellet, Course 1 : De Vries remporte une course animée

Le Néerlandais a mené de bout en bout

Recherche

Par Camille Komaël

22 juin 2019 - 18:06
Castellet, Course 1 : De Vries (...)

La météo est toujours très clémente sur le circuit du Paul Ricard en cette fin d’après-midi : le ciel est bleu et la température de la piste frôle les 50 °C, tandis qu’il fait 26 °C dans l’air.

Sette Camara ne s’élance pas idéalement et se fait dépasser au départ par de Vries et Aitken. Derrière, Sean Gelael manque son freinage et embroche son coéquipier Mick Schumacher plusieurs places devant, envoyant la PREMA de l’Allemand dans les airs. Le débutant en F2 parvient à rejoindre les stands mais sa voiture est trop endommagée pour continuer. Les deux PREMA ont donc déjà abandonné, et derrière eux, Mazepin et Boschung s’accrochent et voient aussi leur course s’achever prématurément.

La voiture de sécurité virtuelle est mise en place, puis c’est au tour de Boccolacci d’être arrêté en plein milieu de la piste. Le drapeau rouge est alors brandi et la course est arrêtée, le temps de dégager toutes les monoplaces.

Après environ un quart d’heure d’interruption, la course reprend derrière la voiture de sécurité, avec De Vries en tête qui gère bien le nouveau départ et creuse déjà un petit écart avec Aitken. Dixième, Ghiotto attaque Correa mais ça ne passe pas et l’Italien sort hors des limites de la piste pour éviter l’accrochage.

Dès que la fenêtre des arrêts aux stands s’ouvre, au septième tour, Aitken et Sette Camara notamment s’arrêtent changer de pneus. ART réagit en faisant stopper De Vries au tour suivant, mais c’est trop tard et De Vries ressort juste derrière Aitken. Le Néerlandais se place dans l’aspiration du Britannique et réussit à le doubler quelques virages plus loin !

Grâce aux arrêts aux stands et à ses dépassements, Luca Ghiotto se retrouve en tête, avec le meilleur temps au tour à la clé. Latifi tente de dépasser Matsushita mais c’est trop juste et le Canadien doit prendre l’échappatoire. En tête en pneus durs, Ghiotto enchaîne les meilleurs temps.

En lutte pour le top 10, Ilott et Matsushita sont côte à côte dans la ligne droite : le Japonais donne un petit coup de roue en direction du pilote Sauber, qui du coup se rabat derrière. Ilott tente de passer de l’autre côté mais perd le contrôle de sa monoplace et il est contraint à l’abandon. Le régime de voiture de sécurité virtuelle est mis en place pour quelques virages, le temps de dégager la Sauber.

Une fois que la course reprend, Sergio Sette Camara attaque Aitken mais doit rouler sur les bandes bleues pour éviter de rentrer dans la Campos. Louis Delétraz a un problème sur sa Carlin, il est très lent en piste et rentre abandonner aux stands.

A dix tours du drapeau à damiers, Anthoine Hubert s’arrête pour chausser les pneus tendres. Son arrêt n’est pas optimal à cause d’un problème avec la roue arrière droite. Le leader de la course, Luca Ghiotto s’arrête au tour suivant et ressort cinquième, puis se fait dépasser par son coéquipier Zhou dans la foulée.

Latifi enclenche son DRS pour doubler Ghiotto, mais il se fait emmener sur le vibreur et doit stopper son attaque. Le Canadien réussit à passer l’Italien un peu plus loin dans le tour. Ghiotto semble en difficulté avec ses pneus tendres et bloque ses roues régulièrement : King en profite pour passer. Correa essaie de doubler le pilote UNI-Virtuosi mais ils se touchent et Ghiotto abandonne.

La voiture de sécurité virtuelle est une nouvelle fois mise en place pour quelques instants. A l’avant-dernier tour, Sergio Sette Camara prend la deuxième place à Aitken. Plus loin derrière, Anthoine Hubert dépasse Matsushita, qui venait d’exploser un panneau en polystyrène, poussé par Correa.

En tête, De Vries est tranquille et se permet même de prendre le meilleur temps au tour en fin de course, lui permettant de glaner des points supplémentaires. Sette Camara prend la deuxième place tandis qu’Aitken complète le podium. Zhou termine quatrième devant Latifi, King et Correa. Huitième, Hubert devrait s’élancer en pole demain. Matsushita et Alesi prennent les derniers points.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less