Motorsport

La Toyota numéro 8 a ’géré les risques’ à Sebring

La pluie a rendu la course très compliquée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 mars 2019 - 10:44
La Toyota numéro 8 a ’géré les risques’ à

L’antépénultième manche du calendrier WEC de la saison 2018/19 a été remportée de nouveau par Toyota, et par l’équipage composé de Fernando Alonso, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima. L’Espagnol, qui fait un pas vers le titre mondial avec ses deux équipiers, ne cachait pas sa joie.

"C’était une belle journée pour nous" s’est félicité l’Espagnol. "Nous sommes arrivés sur ce circuit très difficile et nous avons fait beaucoup d’essais et de préparation. Nous avons débuté le week-end avec la confiance de pouvoir faire une belle course, surtout en partant de la pole position."

"Depuis la tête de la course, on a essayé de gérer les risques. La pluie était stressante mais Kazuki a fait un travail incroyable dans des conditions difficiles pour ramener une nouvelle victoire sur un circuit historique de l’endurance."

Les deux Toyota ont lutté l’une contre l’autre jusqu’à ce que la numéro 7 craque et subisse un léger accident, ce qui a permis plus de sérénité pour la 8, comme l’explique Buemi : "Nous voulions créer l’écart mais la 7 était à moins de 10 secondes pendant plusieurs heures jusqu’à leur contact. Quand c’est arrivé, nous n’avons plus pris de risques pour terminer sans problèmes."

Si les courses de WEC paraissent toujours des promenades de santé pour Toyota, Nakajima explique qu’il n’en est rien : "J’étais satisfait de la voiture dans les conditions sèches mais je n’étais pas du tout heureux à la fin sous la pluie. La visibilité et l’adhérence étaient incroyablement basses donc j’étais heureux de voir l’arrivée."

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less