Motorsport

La Formule E retrouve Berlin, la capitale de l’Allemagne

Tempelhof, un monument historique classé

Recherche

Par Olivier Ferret

22 mai 2019 - 20:29
La Formule E retrouve Berlin, la (...)

Le championnat de Formule E ABB FIA revient dans la capitale allemande ce week-end (25 mai) pour la cinquième visite de la série en autant d’années, ce qui en fait la seule ville à figurer sur le calendrier à chaque saison de Formule E. L’E-Prix de Berlin, qui se tiendra à l’aéroport de Tempelhof, sera la dixième édition de la campagne en cours.

Tempelhof est un monument historique classé, qui a servi d’aéroport jusqu’en 2008 et a été converti en base de loisirs. Les voitures Gen2 utiliseront le tarmac auparavant emprunté par les avions et parcourront les 2.375 km du circuit spécialement conçu pour cette épreuve.

La dernière fois

La course précédente à Berlin s’était terminée par un doublé pour l’équipe Audi Sport ABT Schaeffler, avec Daniel Abt sur la plus haute marche du podium et Lucas di Grassi en deuxième position. Abt a remporté la pole position et a conservé son avantage sur la ligne de départ jusqu’à la ligne d’arrivée ; en outre, il a enregistré le tour le plus rapide de la course, clôturant sa course à domicile avec un total de 29 points obtenus en un seul E-Prix.

Classement actuel

La victoire de Jean-Eric Vergne lors de la manche précédente à Monaco a mis fin à la série de vainqueurs différents à chaque manche du championnat 2018/2019. En plus de Monaco, Vergne a également été victorieux à Sanya. Il est maintenant en tête du classement du championnat des pilotes avec 87 points. Bien qu’il n’ait pas encore remporté de course, son coéquipier DS TECHEETAH André Lotterer n’est qu’à un point derrière lui, suivi de près par Robin Frijns d’Envision Virgin Racing avec 81 points.

Les bons résultats à Monaco permettent également à l’équipe DS TECHEETAH d’étendre son avance au classement du championnat par équipes avec un nouveau total de 173 points. Malgré l’absence de points en Principauté, Envision Virgin Racing et Audi Sport ABT Schaeffler parviennent à conserver respectivement la deuxième et la troisième place du classement.

A quatre courses de la fin de la saison, la tension est à son comble. Mais mathématiquement, il est encore possible pour chaque pilote et pour chaque équipe de devenir le champion de Formule E ABB FIA 2018/2019.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less