Motorsport

La FIA confirme le calendrier et les nouveautés de la Formule E pour 2019 - 2020

Londres et Séoul entrent au calendrier de la saison 6

Recherche

Par Olivier Ferret

15 juin 2019 - 09:06
La FIA confirme le calendrier et (...)

La Formule E a annoncé le programme de la saison six du Championnat ABB FIA Formula E, mettant en avant les nouvelles épreuves de Séoul et Londres, et présentant ainsi le calendrier le plus long et le plus complet depuis sa création.

Le calendrier 2019/20 a été approuvé par le Conseil Mondial de la FIA à Paris. Il comprend 14 courses dans 12 villes différentes et couvre quatre continents. La saison la plus animée du championnat de voitures électriques débutera par une double course à Riyad en novembre, passera pour la première fois par Séoul au mois de mai et se terminera à nouveau à Londres au mois de juillet.

Si de nouveaux circuits apparaissent au calendrier, de nouvelles équipes feront également leurs débuts la saison prochaine, avec l’arrivée tant attendue de Mercedes-Benz et Porsche, portant le nombre total de voitures à 24 pour le début du championnat à Riyad, les 22 et 23 novembre.

Le Championnat ABB FIA Formula E se déplacera du Moyen Orient vers Santiago, Mexico, Hong Kong et retournera à Rome, où les courses européennes voestalpine débuteront.

Après Rome, le championnat fera à nouveau escale à Paris, avec, juste après, un rapide passage à Séoul, puis il rejoindra Berlin pour terminer la saison européenne. Il n’y aura pas d’épreuve cette saison à Monaco, la course ayant lieu un an sur deux, comme c’était déjà le cas précédemment.

La Formule E traversera alors l’Atlantique vers la "Big Apple" pour l’avant dernier rendez-vous de la saison à New York, Londres rejoignant le calendrier pour l’attribution du titre, après deux jours d’épreuve sur le circuit ExCeL London les 25 et 26 juillet.

Pour sa 5ème édition, le Paris E-Prix aura lieu le 18 avril 2020, dernier week-end des vacances de Printemps. Cette année, l’événement a réuni près de 40,000 spectateurs sur deux jours, et la météo, très défavorable, a offert au public la première course sous la pluie pour la Formule E. Le Paris E-Prix s’ancre ainsi comme un véritable événement populaire et familial, en raison notamment de la gratuité du E-Village et de la majorité des abords du circuit. Les constructeurs continueront à y exposer leurs modèles 0 émission, pour lesquels ils amplifient leurs efforts afin de les rendre abordables au plus grand nombre.

En plus de ce nouveau calendrier, des modifications ont été apportées au règlement sportif de la saison six.

Les pilotes disposeront en effet la saison prochaine d’une puissance additionnelle de 10kW lorsqu’ils utiliseront le "MODE ATTAQUE", passant de 225kW à 235kW. D’autre part, ils ne seront pas autorisés à activer le "MODE ATTAQUE" pendant un Full Course Yellow (FCY) ou lors du déploiement de la voiture de sécurité, ce qui signifie qu’ils devront quitter la trajectoire pour activer le "MODE ATTAQUE" en conditions de course normales et conserveront ainsi le risque de perdre des positions.

De plus, afin d’améliorer les effets de la gestion de l’énergie, lors du déploiement de la voiture de sécurité ou pendant un FCY, une quantité fixe d’énergie (équivalente à 1kWh par minute pendant la période concernée) sera soustraite de la quantité totale d’énergie restante dans chaque voiture. Cette mesure permettra de s’assurer que les pilotes ne puissent plus économiser de l’énergie en pilotant à des vitesses réduites sous FCY ou derrière la voiture de sécurité.

La FIA a également donné plus de détails concernant l’extension du cycle de la voiture "Gen2", jusqu’à la fin de la saison 8. L’extension à une saison supplémentaire a été acceptée par les constructeurs, en tenant compte de la stabilité du règlement et du contrôle des coûts. Cependant, des mises à jour supplémentaires de la performance de la voiture et des changements de règlement pourront intervenir pendant ce cycle, incluant une augmentation de la puissance, des progrès sur la batterie et une évolution du design et de la carrosserie. Des points supplémentaires pourront également être marqués en saison six. Un point supplémentaire reviendra au pilote ayant signé le meilleur temps de son groupe de qualification.

Le pilote remportant la pole position Julius Baer continuera à marquer trois points, comme lors des saisons précédentes. Un point reviendra également au pilote signant le meilleur tour et terminant dans les 10 premiers.

"La saison prochaine promet d’être l’une des plus passionnantes de la courte histoire du Championnat ABB FIA Formula E. Nous l’attendons avec impatience," lance Alberto Longo, Co-Fondateur et PDG Adjoint de la Formule E.

" De nouvelles courses, de nouveaux engagés, avec l’incroyable arrivée des courses de Séoul et Londres, et la venue de Mercedes-Benz et Porsche. Avec le nombre de pays et de capitales apportant leur soutien à la Formule E et au mouvement électrique, ce nouveau calendrier est le plus long et le plus complet à ce jour. Avec les ajustements apportés au règlement sportif, la course devrait être encore plus intense et imprévisible que les années précédentes. Il nous reste trois épreuves à disputer cette saison, la bataille pour le titre est très ouverte, mais je suis très pressé d’assister au début de la saison prochaine à Riyad en novembre."

Le calendrier de la saison 6 :

1 Ad Diriyah** Arabie Saoudite 22 novembre 2019
2 Ad Diriyah Arabie Saoudite 23 novembre 2019
3 TBC TBC 14 décembre 2019
4 Santiago* Chili 18 janvier 2020
5 Mexico* Mexique 15 février 2020
6 Hong Kong* Chine 1er mars 2020
7 TBC Chine 21 mars 2020
8 Rome Italie 4 avril 2020
9 Paris France 18 avril 2020
10 Séoul* Corée du Sud 3 mai 2020
11 Berlin Allemagne 30 mai 2020
12 New York États-Unis 20 juin 2020
13 Londres* Royaume-Uni 25 juillet 2020
14 Londres* Royaume-Uni 26 juillet 2020

*Sous réserve de l’homologation du circuit
**Double épreuve, sous réserve de l’autorisation gouvernementale

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less