Motorsport

La bataille tendue pour le titre WRC reprend en Argentine

Le trio de tête se tient en seulement cinq points

Recherche

Par Olivier Ferret

24 avril 2019 - 18:27
La bataille tendue pour le titre (...)

Avec seulement cinq points entre les trois hommes en tête du classement général, le Championnat du Monde FIA des Rallyes ouvre en Argentine une période charnière dans la course au titre avec la première de cinq manches consécutives sur terre.

Vainqueur au bout du suspense en Corse, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) s’est installé en tête du championnat avec deux points d’avance sur Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC). Leader avant l’étape française, Ott Tänak (Toyota Yaris WRC) ne pointe qu’à trois points du tenant du titre après les quatre premiers rendez-vous de l’année.

Le deuxième tiers de la saison s’ouvre cette semaine sur la terre du Xion Rally Argentina (25-29 avril), première étape d’une tournée sud-américaine qui se poursuivra deux semaines plus tard dans les Andes avec le Copec Rally Chile (9-12 mai).

Près d’un million de fans sont attendus sur le bord des spéciales tracées dans les hauteurs de la province de Córdoba, à 700 kilomètres au nord-ouest de Buenos Aires.

Conséquence de sa première victoire de l’année et de son passage aux commandes du championnat, Thierry Neuville sera le premier à s’élancer sur les spéciales vendredi. Le Belge ne sait d’ailleurs que trop bien à quel point les routes argentines réclament avant tout une certaine intelligence de course.

« Il faut adopter une approche prudente comme il s’agit de l’un des rallyes les plus cassants de la saison », a-t-il expliqué. « D’un côté, nous devons préserver la voiture, mais de l’autre, il y a des sections où l’on peut vraiment attaquer. C’est un numéro d’équilibriste. »

De manière assez surprenant, Sébastien Ogier ne s’est jamais imposé en Argentine et le sextuple Champion du Monde des rallyes en titre a à cœur d’y remédier au plus vite.

« Je dirais même que je suis un peu plus motivé à l’idée de remporter ce rallye pour la première fois », affirmait le Français. « Le profil des routes change beaucoup, mais il faut surtout retenir à quel point le terrain peut être cassant par endroits. »

Il y a douze mois, Ott Tänak avait dominé l’épreuve malgré un tête-à-queue dans la première étape. L’Estonien avait alors scellé sa première victoire au sein de l’équipe Toyota Gazoo Racing et il ne cache pas ses objectifs cette semaine.

« Nous n’attendons rien de moins que l’an dernier », a-t-il lancé. « Je crois que nous devrions pouvoir être à nouveau performants ici. Les routes rapides et le type de surface de l’Argentine devrait vraiment convenir à notre voiture. »

De fortes pluies ont détrempé la région ces derniers jours. Les précipitations devraient se poursuivre jusqu’au départ, où les routes s’annoncent relativement tendres et les gués les plus célèbres bien remplis !

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less