Motorsport

L’ancien directeur de Félix da Costa revient sur ses débuts en monoplace

Et notamment sur son passage du GP3 au FR3.5

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 novembre 2020 - 07:09
L’ancien directeur de Félix da Costa (...)

Antonio Félix da Costa a connu plusieurs phases dans sa carrière. Actuellement engagé en Formule E, où il a gagné le titre, il a aussi testé en IndyCar ces derniers jours mais surtout, il a pu entamer une carrière différente après que son aventure dans le Red Bull Junior Team s’est terminée.

"Il était déjà sur sa lancée en GP3, et le remplacement de Williamson était sa première opportunité avec Red Bull, donc c’était un vrai coup de pouce pour lui" se souvient Julian Rouse, qui était à la tête des opérations chez Arden à l’époque.

"Il est arrivé dans l’équipe et n’avait rien à perdre. Le GP3 était son programme de base et cela se passait bien, et il est arrivé avec une approche vraiment positive, il était confiant pour atteindre le haut niveau, ce qu’il a fait assez rapidement."

Finalement troisième du championnat GP3 en 2012 (photo), il a franchi l’étape de la FR3.5 l’année suivante, mais la saison ne s’est pas passée comme il le voulait après des premières courses décevantes, qui n’ont pas été rattrapées, comme l’explique Rouse.

"Nous n’avons pas réussi à donner l’élan nécessaire dans l’année qui a suivi ce mauvais départ. Le rythme d’Antonio était toujours là, il était plus rapide que jamais, malheureusement c’était une de ces années où les résultats n’arrivaient pas pour nous."

"Ça ne semblait pas l’atteindre. Certes, c’était un environnement plus difficile parce que nous ne surfions pas sur la vague comme l’année précédente. Il a fait de son mieux, et il a piloté au mieux."

Rouse n’est pas sûr qu’une bonne saison 2013 aurait sauvé la place de Félix da Costa chez Red Bull : "La question est de savoir si, même si Antonio avait gagné le championnat en 2013, il y aurait eu une opportunité en F1 ? Je pense que c’était une question de timing avant tout."

Depuis, le Portugais s’est fait une belle carrière, ponctuée en 2020 par le titre en Formule E. Rouse est heureux d’avoir l’impression que son ancien pilote n’a pas changé : "Le pilote que je vois de loin en Formule E ressemble à celui avec qui nous avons travaillé en 2012 et 2013. Il semble s’amuser de la même manière, donc je suis heureux pour lui que tout se soit bien passé."

Red Bull

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less