Ken Block est décédé, le sport automobile en deuil

Il en incarnait la passion au travers de ses Gymkhana

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 janvier 2023 - 10:25
Ken Block est décédé, le sport automobile

C’est avec une nouvelle tragique pour la communauté du sport automobile que cette année 2023 s’est ouverte, puisque l’on a appris cette nuit le décès de Ken Block après un accident de motoneige. L’Américain était un entrepreneur et s’était fait connaitre en étant l’un des cofondateurs de la marque de chaussures DC Shoes.

Véritable passionné d’automobile et de sport auto, il avait lancé une série de vidéos intitulées Gymkhana, dans lesquelles il faisait des figures au volant de voitures de rallye ou de prototypes qu’il avait fait concevoir par son équipe.

Il avait notamment fait un épisode sur l’anneau de Montlhéry, mais aussi à San Francisco, ou plus récemment à Las Vegas, avec son tout nouveau prototype électrique Audi, qui avait lancé sa collaboration avec la firme aux anneaux. Auparavant, il avait été un ambassadeur de Ford.

Il avait d’ailleurs couru en sport automobile avec la marque américaine, non sans avoir fait ses débuts en championnat américain de rallye avec une Subaru, dès 2005. C’est en 2010 qu’il avait roulé en WRC, au volant d’une Ford Focus préparée par M-Sport.

WRC, World RX, Pikes Peak...

Il avait monté une équipe autour de lui, sous les couleurs de DC Shoes et de Monster Energy, et avait aussi roulé avec une Fiesta WRC. Après avoir marqué deux points en 2010, il avait poursuivi en 2011, et avait fait quelques piges lors des années suivantes, terminant septième au Mexique en 2013.

En parallèle, il était devenu l’ambassadeur de la série de jeux vidéo Colin McRae Rally : Dirt, reprenant le flambeau du regretté Colin McRae après son décès. Les voitures de Ken Block étaient en couverture des jeux, et des modes Gymkhana y étaient présents.

En 2016, après quelques expériences prometteuses, il s’était lancé en championnat du monde de rallycross, grâce à l’arrivée officielle de Ford en World RX. Au volant de la toute nouvelle Focus RS RX, il avait signé un podium mais le programme s’était vite arrêté.

Toujours en partenariat avec Ford, il avait effectué la célèbre montée de Pikes Peak au volant d’une Mustang RTR de 1965 modifiée, appelée Hoonicorn. Ce monstre de 1400 chevaux l’avait accompagné pendant plusieurs épisodes, jusqu’au dixième qui avait fait l’objet d’une mini-série en 10 épisodes sur Amazon Prime Video.

Le monde du sport automobile réagit

Les réactions n’ont cessé d’affluer dans la nuit et dans la matinée. Sébastien Loeb, qui l’avait affronté sur les pistes du World RX, a posté une photo d’eux en marquant "RIP Legend". Zak Brown, le PDG de McLaren F1, a parlé d’une "énorme perte" et a écrit la même chose que Loeb.

Sébastien Ogier a parlé d’un "visionnaire, si passionné et inspirant. Il savait comme personne combiner sport automobile et spectacle. Il a vécu sa vie à fond et je n’oublierai jamais son sourire et son rire."

Jenson Button s’est dit "sous le choc du décès de Ken Block. Un incroyable talent qui a beaucoup fait pour notre sport. Il était un véritable visionnaire avec son style unique et son sourire contagieux. Notre sport a perdu un de ses meilleurs aujourd’hui, mais surtout un homme fantastique."

L’équipe M-Sport, qui avait travaillé avec Block tout au long de son programme en WRC, a salué "la force créative de pilotage qui a aidé à redéfinir notre sport", et "le travail et la passion pour le sport qui ont touché l’imagination de centaine de millions de personnes dans le monde".

Deux des rookies 2023 de la F1, Oscar Piastri et Logan Sargeant, ont salué sa mémoire et déclaré avoir "grandi en regardant ses vidéos". Enfin, le sextuple champion d’IndyCar, Scott Dixon, s’est dit "dégoûté" de perdre "un bon gars, un talent énorme".

Si Ken Block n’avait pas eu un palmarès important en sport automobile, on ne peut nier qu’il en a été un véritable ambassadeur par ses vidéos mêlant spectacle et sport, et par son amour et sa passion pour l’histoire des voitures, du sport automobile, et des engins motorisés en tous genres.

C’est au guidon de l’un d’entre eux qu’il a perdu la vie, alors qu’il vivait à pleine vitesse ce début d’année 2023, comme il a toujours vécu. Le mythique numéro 43 nous a quittés, mais l’héritage de Ken Block lui survivra sans aucun doute.

Info Motorsport

Photos

Vidéos