Hypercar : Les prototypes LMDh du WEC ont tourné à Daytona

Acura, BMW, Cadillac et Porsche étaient en piste

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 décembre 2022 - 13:07
Hypercar : Les prototypes LMDh du (...)

C’est une répétition générale qui a eu lieu à Daytona, à moins de deux mois du coup d’envoi de la saison 2023 d’IMSA. En effet, c’est le Rolex 24, nom commercial des 24 Heures de Daytona, qui lancera l’ère du LMDh, connu sous le nom GTP outre-Atlantique.

Ce règlement permet une participation aux deux championnats, ce que prévoient de faire de nombreux constructeurs dès 2023. Et alors que la saison 2023 du WEC, dont son point d’orgue des 24 Heures du Mans, semble encore très loin, l’IMSA reprendra ses droits dès la fin du mois de janvier.

C’est pour cela que des essais communs ont eu lieu. On a pu y voir les deux Porsche 963, qui arboreront les numéros 6 et 7. Les deux prototypes étaient en piste ensemble, et ils se différenciaient également par un aileron de requin de couleur différente, blanc pour la 6 - qui s’affichait encore avec le numéro 963 - et noir pour la 7.

Cadillac, qui engagera deux prototypes aux 24 Heures du Mans cette année et un seul sur la saison complète du WEC, était également de la partie. Le constructeur américain est un acteur historique de l’IMSA et aura à cœur de retrouver une victoire qui lui échappe depuis deux ans.

Acura a également roulé avec l’ARX-06, son nouveau prototype. Il est le successeur du vainqueur des deux derniers Rolex 24 en date, et Meyer Shank Racing, l’équipe tenante du titre, en a profité pour présenter sa nouvelle livrée, toujours majoritairement blanche et rose.

Enfin, BMW était également présent sur ces tests avec son prototype M Hybrid V8. Le constructeur bavarois ne s’engagera en WEC qu’en 2024, mais sa nouvelle création LMDh sera sur le front dès les 24 Heures de Daytona, et pour toute la saison 2023 de l’IMSA.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos