Motorsport

Hülkenberg a dû s’habituer à l’IndyCar, ’monstrueuse à diriger’

Son premier test avec McLaren s’est bien passé

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 octobre 2021 - 16:10
Hülkenberg a dû s’habituer à l’IndyCar,

Nico Hülkenberg a enfin eu la possibilité de tester une Dallara IR18 d’IndyCar, ce lundi avec McLaren. Le pilote allemand, qui pourrait s’allier à l’équipe anglaise plus tard dans le championnat de monoplaces, a mis quelques heures à être vraiment à l’aise.

"Cela m’a pris la matinée" a déclaré Hulkenberg à Racer. "Il y avait d’autres choses comme l’Aeroscreen, il n’y avait pas beaucoup d’air qui entrait et j’ai eu des problèmes avec ça le matin. Donc c’était un peu difficile et délicat de se sentir immédiatement très à l’aise dans la voiture, d’un point de vue physique."

"Ensuite, à l’heure du déjeuner, j’ai senti que j’avais fait de bons progrès, que je me sentais un peu plus dans le rythme, et les temps au tour et la performance ont commencé à venir à ce moment-là."

L’absence de direction assistée a tiré sur les muscles de ’Hulk’ : "J’ai vraiment besoin d’aller à la salle ! Je peux confirmer que c’est monstrueux à diriger ! C’est toujours différent quand on le vit soi-même, mais les charges sur la direction sont assez impressionnantes, très lourdes."

"Avec ces voitures, les forces G sont toujours présentes, évidemment pas aussi extrêmes qu’en F1 mais il y a quand même des G, et les charges de direction combinées à cela en font une voiture très physique."

L’ancien pilote de F1 a pris du plaisir à retrouver le volant d’une voiture sur circuit et a apprécié le travail avec McLaren : "Cela faisait un an que je n’étais pas monté dans une voiture de course, donc c’était assez agréable de le faire à nouveau."

"Évidemment, c’est assez différent d’une voiture de Formule 1, la sensation globale, l’expérience, le son, la position assise, tout est différent. J’ai donc dû m’y habituer, mais je pense que c’était une bonne journée, et une réussite de mon point de vue. Je suis heureux d’avoir eu cette opportunité. C’était très amusant."

"Travailler avec l’équipe était bien. C’était très professionnel. Un peu comme en F1, je dirais. Évidemment, c’est différent ici sur le muret des stands et pour d’autres choses, mais en ce qui concerne la façon dont ils travaillent et ce dont vous parlez, c’est très similaire à la Formule 1."

Indycar

McLaren

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less