Motorsport

Hong-Kong accueille la 50e course de Formule E ce week-end

Dans les rues du port

Recherche

Par A. Combralier

7 mars 2019 - 17:01
Hong-Kong accueille la 50e course (...)

La sixième manche du championnat de Formule E ABB FIA 2018/19 marque ce week-end (10 mars) la 50ème course de l’histoire de la série, les stars et les voitures se rendent à Hong Kong pour en découdre dans les rues étroites du port.

Après avoir accueilli les premières manches du championnat au cours des deux dernières saisons, Hong Kong a été un événement important du calendrier, et avec la spectaculaire silhouette de la ville comme toile de fond pour cette course historique, dimanche offrira sans doute une nouvelle épreuve mémorable.

La dernière fois

Il y a deux semaines, Mexico (photo) a été le spectacle de l’une des courses les plus intenses de l’histoire de la Formule E. Lucas di Grassi a remporté une victoire sensationnelle en dépassant le leader Pascal Wehrlein, à bout de souffle dans le dernier virage.

Après un long arrêt très tôt dans la course pour récupérer la Panasonic Jaguar Racing de Nelson Piquet Jr, qui s’est écrasé sur l’arrière de la DS TECHEETAH du champion en titre Jean-Eric Vergne et a terminé sa course dans les barrières, la course est devenue un classique de la gestion énergétique. Wehrlein n’est pas le seul pilote à se débattre dans les derniers instants de la course, les pilotes de Nissan e.dams Oliver Rowland et Sébastien Buemi sont au ralenti, l’équipe ayant mal jugé le nouveau format de course pour cette saison de 45 minutes +1 tour.

Avec le ralentissement de la Mahindra de Wehrlein, Antonio Felix da Costa et Edoardo Mortara parviennent à monter sur le podium respectivement pour BMW i Andretti Motorsport et Venturi Formula E Team.

Audi à l’attaque

La victoire de Di Grassi à Mexico est la première pour la marque allemande sur cette saison, et la troisième victoire consécutive de l’équipe sur ce circuit. L’an dernier, la victoire de Daniel Abt a permis à l’équipe Audi de se relever d’un début d’année catastrophique pour devenir championne des équipes au général.

C’est Abt qui franchit la ligne d’arrivée en premier lors de la deuxième course de la saison à Hong Kong, et bien qu’il ait été exclu par la suite pour infraction technique, l’équipe sera sûrement de la partie pour le retour du championnat sur le délicat circuit de 1,86 km.

La disposition du circuit reste inchangée par rapport aux années précédentes, le seul ajout étant la zone d’activation du mode Attaque positionnée en sortie du virage 6. Comme c’était le cas à Mexico, ce sera un défi pour les pilotes d’activer leur mode de puissance supérieure - le nombre et la durée des activations seront annoncés par la FIA au plus tard une heure avant le départ de la course.

Série de podiums pour Mahindra

Mahindra Racing est monté sur tous les podiums du Championnat à Hong Kong, et ses deux pilotes ont fait la une des journaux avec d’incroyables performances pour les débuts de l’ère Gen2 en Formule E. Pascal Wehrlein a manqué de peu une première victoire la dernière fois, et c’est son coéquipier Jérôme D’Ambrosio qui mène le classement avec quatre premières épreuves toujours aussi solides.

La quatrième place du Belge au Mexique, la troisième en début de saison à Ad Diriyah et une victoire à Marrakech lui donnent un avantage de sept points sur Antonio Felix da Costa (BMW), mais ces résultats sont surtout le fruit d’impressionnantes remontées à travers le peloton, et D’Ambrosio va certainement se concentrer sur sa performance en qualifications afin de maintenir cet avantage.

Avec le podium de Wehrlein à Santiago, l’équipe indienne mène actuellement le Championnat par équipes de dix points devant Envision Virgin Racing.

Source : FIA

Formula E

expand_less