Hitech GP conserve Vips, la F2 montre son désaccord

Une "deuxième chance" sous haute surveillance

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 juin 2022 - 17:43
Hitech GP conserve Vips, la F2 (...)

L’équipe Hitech GP a décidé de donner une deuxième chance à Juri Vips, après que l’Estonien a tenu des propos à caractère raciste et homophobe pendant qu’il diffusait une partie de Call of Duty sur Twitch.

L’équipe condamne fermement les propos du pilote, qui a vu son contrat avec Red Bull annulé, et souhaite lui donner une chance de se racheter, pour éviter que cela marque la fin de sa carrière. Mais la mauvaise conduite du pilote n’est pas sous-estimée par son patron.

"J’ai pris la décision de faire garder à Juri son volant avec Hitech pour le reste de la saison, une décision que nous avons longuement débattue" a déclaré Oliver Oakes, le directeur de l’équipe Hitech.

"Lui laisser disputer sa saison avec Hitech est l’opportunité pour lui de démontrer, via ses actions, le type de personne qu’il est. J’ai été clair quant au fait que le langage utilisé était totalement inacceptable, mais je choisis de lui donner la chance de se racheter."

"Hitech GP emploie une force de travail inclusive et n’a jamais accepté le racisme ou un comportement insultant sous toute forme. Ceci dit, si nous vivons dans une société où personne ne peut faire une erreur, puis s’excuser de manière authentique, avoir la chance de se racheter et apprendre de cela, qu’est-ce que cela dit sur notre société ?"

"Je ne sais pas pourquoi il a dit ce qu’il a dit, je ne sais pas pourquoi il jouait à Call of Duty et diffusait cela à cette heure-là. Il y a clairement des choses qui auraient été plus utiles à sa carrière !"

Oakes attend des "changements durables"

Oliver Oakes précise une nouvelle fois qu’il comprend que sa décision peut paraitre difficile à admettre. Selon lui, il est difficile d’établir une punition juste face à de telles actions, et il promet que Vips sera sous surveillance. On peut envisager que Hitech GP ait aussi un contrat délicat à briser avec l’Estonien.

"Ce que je sais, c’est que voir son contrat terminé par Red Bull en résultat de ses actions est une expérience destructrice pour lui, et une punition sévère méritée. La réalité est qu’il n’y aura pas d’accord unanime quant à savoir si la punition est suffisante, et c’est totalement compréhensible."

"Mon point de vue est qu’aucune excuse ni aucun mot ne seront suffisants pour réparer les dégâts. En l’autorisant à continuer à courir avec Hitech, nous donnons à Juri l’opportunité de démontrer des remords sincères pour ses futures actions. Il doit maintenant saisir cette opportunité."

"Il doit faire des changements durables, et pas seulement des commentaires vertueux à court terme. Bien que cela ne puisse pas satisfaire tout le monde, je pense que nous méritons tous une deuxième chance, mais jamais une troisième. L’amour-propre de Juri, sa réputation et sa carrière sont désormais dans ses mains."

Une décision que la F2 n’aurait pas prise

La décision de Hitech et Oakes a surpris la F2, qui a communiqué pour faire part de son agacement. La discipline confirme qu’elle aurait écarté Vips si la décision lui était revenue, et elle annonce qu’elle fera attention au comportement de l’Estonien à l’avenir.

"A la suite du récent incident impliquant Juri Vips, la F2 aimerait réaffirmer que l’utilisation de langage raciste ou discriminatoire ne peut pas être toléré" a écrit la Formule 2.

"La décision de Hitech GP est surprenante, et ce n’est pas celle qu’on aurait prise. Nous surveillerons la situation prudemment avec eux, pour nous assurer qu’ils remédient à un tel comportement."

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos