Motorsport

Herta gagne à Laguna Seca, nouveau podium pour Grosjean en IndyCar

Palou toujours leader, ils ne sont que 3 à viser le titre

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 septembre 2021 - 23:42
Herta gagne à Laguna Seca, nouveau (...)

Très à l’aise sur ce circuit, Colton Herta avait signé la pole position à Laguna Seca devant Alexander Rossi. Plusieurs des candidats au titre, Alex Palou et Scott Dixon, étaient dans le top 6 sur la grille, comme Pato O’Ward.

Le départ a été agité avec un tête-à-queue de Felix Rosenqvist, et Herta est parti seul en tête, comme il l’avait fait il y a deux ans à Laguna Seca, et comme son père Bryan l’avait déjà fait sur ce circuit.

L’Américain s’est toutefois raté au cinquième tour, et Rossi est revenu à l’intérieur, mais est venu le toucher. La voiture de sécurité a dû entrer en piste, ce qui a provoqué des arrêts, notamment pour Sébastien Bourdais.

Une course calme après la première neutralisation

A la relance, Simon Pagenaud était très incisif, comme Romain Grosjean. Josef Newgarden s’est arrêté parmi les premiers également, et il était le seul candidat au titre à se décaler stratégiquement en ce début de course.

Will Power, qui occupait la deuxième place, a été victime d’un problème moteur et a perdu plusieurs tours. La saison de l’Australien était définitivement très compliquée, entre erreurs et problèmes.

A l’aise en tête, Herta a été le dernier des hommes de tête à s’arrêter malgré ses pneus tendres, au 19e tour, et est ressorti troisième derrière Grosjean et Ed Jones, les deux équipiers s’étant décalés.

Herta a mené ensuite le deuxième relais devant Alex Palou, et largement devant O’Ward et Ericsson. Dixon était plus loin en fin de top 10, tandis que Newgarden était en grande difficulté avec ses pneus et plongeait dans le classement avant son deuxième arrêt.

Une domination nette de Colton Herta

Le deuxième relais a été plus calme jusqu’à une sortie de piste de Takuma Sato, qui a percuté Dixon en faisant un tête-à-queue. Les deux hommes ont pu repartir, alors qu’en tête, l’écart se resserrait entre Herta et Palou.

Les deux hommes avaient un matelas plus que confortable de plus de 20 secondes d’avance sur O’Ward, Ericsson, Graham Rahal, puis un duo de Français composé de Pagenaud et Grosjean, après que ce dernier a dépassé Oliver Askew.

Pendant de nombreux tours, l’écart est resté stable aux alentours d’une seconde entre Herta et Palou, tandis qu’O’Ward remontait à raison de rpès d’une seconde au tour sur les deux hommes.

Au deux tiers de la course, le Mexicain était à 16" du duo de tête, et emmenait le groupe avec lui composé d’Ericsson, Rahal et Pagenaud. Chez les autres candidats au titre, Newgarden était 11e et Dixon était 16e.

Palou a ensuite perdu du temps dans le trafic et s’est arrêté avant Herta. Grosjean a repris la tête grâce à son décalage, et Palou était à 4"5 de Herta après les deux arrêts, tandis qu’O’Ward était cinquième derrière Rahal.

La folle remontée de Grosjean

Après son dernier arrêt du jour, Grosjean est ressorti septième en pneus tendres, des gommes qui tenaient environ une vingtaine de tours mais offraient une performance très bonne, notamment pour le Français.

L’ancien pilote Haas F1 a bénéficié de ses gommes tendres et a dépassé Pagenaud, Ericsson puis O’Ward pour se porter au pied du podium, notamment après une superbe manœuvre à l’extérieur sur le pilote McLaren.

Devant, Herta s’envolait avec 6 secondes d’avance sur Palou, et 16 sur Rahal. Ce dernier était désormais sous la menace de Grosjean, qui visait le podium en s’étant élancé 13e.

Grosjean a entamé une remontée incroyable lors des dix derniers tours, à raison de deux secondes au tour sur les leaders. Les écarts se sont réduits un peu entre Herta et Palou, mais surtout entre ce dernier et Grosjean.

Le Français a toutefois eu un accrochage avec Johnson à six tours de l’arrivée, mais il a pu continuer, et remonter sur Palou. Son rythme était toutefois plus en souffrance, avec des pneus fatigués et une dynamique brisée par l’accrochage.

Herta s’est finalement imposé devant Palou et Grosjean, qui signe son troisième podium en IndyCar. O’Ward signe un top 5 mais voit Palou s’envoler un peu plus au championnat avant la finale de Long Beach la semaine prochaine.

Dixon et Ericsson sont officiellement éliminés de la course au titre cette saison, tandis que Newgarden y reste pour six points. Il est probable que le championnat se joue en réalité entre Palou et O’Ward, avec un bel avantage pour l’Espagnol.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less