Motorsport

Günther s’impose à Berlin, Félix da Costa s’approche du titre

Vergne termine sur le podium

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 août 2020 - 19:55
Günther s’impose à Berlin, Félix da (...)

Jean-Eric Vergne avait fait la pole position devant Maximilian Günther, les deux hommes ayant moyennement réussi les deux premières courses à Berlin, et pouvaient enfin espérer une course plus positive.

Dès le départ, Vergne prenait le meilleur et se constituait une petite avance grâce à la lutte opposant Günther à Jérome d’Ambrosio et Alex Lynn, les pilotes Mahindra, mais le pilote BMW finissait par reprendre le meilleur.

Lynn perdait ensuite pied et se faisait dépasser par Robin Frijns et Stoffel Vandoorne. Plus loin, Felipe Massa envoyait Lucas di Grassi en travers, et le pilote Audi repartait en 13e place.

Après 15 minutes de course, la voiture de sécurité était envoyée en piste après un accrochage entre James Calado, Mitch Evans, Neel Jani et Sergio Sette Câmara, les deux derniers étant éliminés à cause de gros dégâts sur leur monoplace. Calado allait s’ajouter à cette liste quelques minutes plus tard.

Vergne menait devant Günther et d’Ambrosio, Frijns et Vandoorne, Lynn était sixième et il devançait André Lotterer et Antonio Félix da Costa, huitième pendant cette neutralisation après s’être élancé de la même place au départ.

La relance a vu Vandoorne passer d’Ambrosio, et Günther attaquer Vergne en vain, mais Vandoorne a finalement été victime d’un problème mécanique à 20 minutes du terme de la course. Sur l’autre Mercedes, Nyck de Vries concédait la 11e place à Sébastien Buemi.

Massa remontait dans le classement, et pointait au sixième rang devant Lynn, da Costa et un Lotterer en perte de vitesse, mais le Brésilien de Venturi était placé sous enquête pour l’incident avec di Grassi.

Une lutte s’engageait ensuite entre Lynn, Félix da Costa et Lotterer, le pilote DS Techeetah étant plus rapide et voulant s’assurer quelques points supplémentaires en vue du titre. Il finissait par y parvenir et Lynn devait aussi céder une place au profit de Lotterer.

D’Ambrosio, quatrième après avoir été dépassé par Frijns, et Rowland activaient leur second Attack Mode alors qu’ils menaient un groupe compact d’une dizaine de pilotes.

Devant, la course s’animait et Günther attaquait Vergne, en vain, alors que les deux hommes avaient l’Attack Mode. Le Français avait activé son surplus de puissance un tour plus tard que le pilote BMW et avait surtout à tenir jusqu’à la fin de l’activation face à son jeune rival.

Massa s’est ensuite effondré au classement, passant en quelques minutes de la sixième à la 13e place, avant d’écoper d’un Drive Through pour l’accrochage avec di Grassi. Une fois la pénalité purgée, l’ancien pilote de F1 pointait en 20e et dernière place.

Félix da Costa activait ensuite son second Attack Mode après avoir vu remonter Lotterer, qui l’avait activé un tour plus tôt, et le Portugais pointait désormais en sixième place.

Par la suite, Une bataille entre Sims, Rast et de Vries a offert une possibilité de dépassement à di Grassi, qui est remonté au neuvième rang après s’être ensuite défait de Mitch Evans.

Il restait moins de cinq minutes lorsqu’une attaque de Günther était fatale pour Vergne, qui disposait d’un capital énergie plus limité que son rival et devait concéder la tête de course à l’Allemand.

Derrière, Félix da Costa remontait au quatrième rang, suivi de Lotterer, devant Rowland et d’Ambrosio, à la peine en fin de course. En huitième place, on retrouvait Evans, parti 19e et auteur du meilleur tour.

Frijns attaquait à son tour Vergne et dépassait le Français, qui était désormais troisième devant son équipier Félix da Costa. Des consignes avaient été envisagées si besoin, mais Félix da Costa attaquait le Français, qui était à court d’énergie, sans succès au milieu du dernier tour.

Attaqué par Frijns, Günther évitait de perdre la victoire dans les derniers virages et s’imposait à domicile devant le Néerlandais. Vergne conservait le podium in extremis devant Félix da Costa et Lotterer.

Sans que les titres ne soient encore attribués, à trois courses de la fin de saison, Félix da Costa et DS Techeetah faisaient une très bonne opération vers un premier titre pour le pilote et un second pour l’équipe.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less