Motorsport

Günther gagne son premier E-Prix à Santiago du Chili

Après une bataille intense avec Felix da Costa

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 janvier 2020 - 20:57
Günther gagne son premier E-Prix à (...)

Mitch Evans et sa Jaguar étaient en pole position devant Maximilian Günther, Pascal Wehrlein et Felipe Massa pour le troisième E-Prix de l’année, à Santiago du Chili, et le départ a été donné sous un soleil de plomb et une grosse chaleur.

Evans a pris le meilleur envol et Wehrlein a pris la deuxième place, tandis qu’Oliver Turvey s’est défait de Felipe Massa, qui a ensuite perdu une place face à son équipier Edoardo Mortara.

Un accrochage a eu lieu entre Alexander Sims et Neel Jani à l’épingle, et ce dernier a dû rentrer au stand, tandis que Sims a été dépassé par Antonio Felix da Costa et André Lotterer, avant de repasser la Porsche.

Lotterer a ensuite légèrement poussé la BMW et s’en est défait, avant d’être attaqué par Abt. Devant, Evans a pris un peu le large avant que l’Attack Mode ne soit activable. Ce sont Brendon Hartley, Jérôme d’Ambrosio et Robin Frijns qui l’ont utilisé en premier.

Sims a ensuite abandonné, provocant une neutralisation. A la relance, les deux DS Techeetah se sont attaquées aux Mercedes, et surtout à Vandoorne, qui a été dépassé par Vergne et Felix da Costa.

Oliver Rowland a ensuite attaqué de manière suicidaire l’Audi de Lucas Di Grassi, tandis que Sam Bird a fait un tête-à-queue et coincé Nico Müller. Juste après, Rowland a vu son aileron avant s’arracher en ligne droite, provocant l’apparition en piste de nombreux débris.

Les deux Porsche ont abandonné au stand, sans que l’on n’en sache la raison, et devant, Sébastien Buemi a été dépassé par les deux DS Techeetah, qui ont enclenché ensuite leur Attack Mode.

Et Vergne et Felix da Costa ont ensuite continué leur remontée en dépassant Turvey ensuite, prenant les sixième et septième places coup sur coup. Devant eux ensuite, les Venturi de Mortara et Massa qui étaient également sur un rythme élevé.

Felix da Costa a ensuite dépassé Vergne alors que devant, Mortara a repassé Massa et a envoyé le Brésilien dans le mur. Massa a perdu deux places et Felix da Costa a laissé repasser son équipier.

Günther a attaqué Evans à 25 minutes de l’arrivée et les deux hommes ont failli s’accrocher, permettant à Wehrein, Mortara et Vergne de revenir ! Le pilote BMW a ensuite attaqué dans la longue courbe rapide, à l’extérieur, et a pris l’avantage sur la Jaguar.

Plus loin Di Grassi a dépassé Turvey pour la 12e place, le pilote NIO ayant totalement dégringolé depuis sa cinquième place de grille. Massa a ensutie perdu une place face à De Vries, tandis que Vergne a dépassé Mortara.

A un quart d’heure de l’arrivée, Vergne a fait une énorme attaque sur Wehrlein, qui avait pourtant l’Attack Mode, et a pris la troisième place, tandis que De Vries puis Massa ont dépassé Mortara.

Ça a ensuite été au tour de Felix da Costa de dépasser Wehrlein, alors que Vergne revenait sur Evans. Derrière, Di Grassi rentrait dans les points à 12 minutes de l’arrivée malgré un départ à la 22e place.

Malheureusement, l’aile abîmée de Vergne a commencé à lâcher et le pilote a insisté pour rester devant Felix da Costa, alors qu’ils remontaient tous deux sur les hommes de tête.

Il a fallu une consigne de son ingénieur pour que le Français laisse enfin passer da Costa, non sans lui avoir fait perdre énormément de temps. A dix minutes du terme, son aile était quasiment arrachée et il était retombée à la sixième place.

Vergne est finalement rentré au stand pour abandonner, à sept minutes de l’arrivée. Devant, Günther était toujours en tête devant Evans, da Costa, Wehrlein, De Vries, Vandoorne, Massa, Abt, Di Grassi et Buemi.

Evans n’a pas pu résister longtemps à Da Costa qui a pris la deuxième place à un peu plus de cinq minutes du dernier tour, et Günther s’est rapidement inquiété de voir le Portugais se placer derrière lui.

Da Costa a finalement attaqué Günther à deux minutes de l’arrivée et a percuté le pilote BMW à l’épingle. Ce dernier s’est plaint à la radio d’avoir été poussé par le pilote DS Techeetah, mais le mal était fait.

Günther a ensuite attaqué et da Costa a fermé la porte brutalement, alors que l’ingénieur de l’Allemand lui disait que c’était encore possible et qu’il pouvait le faire, d’autant que la température de batterie de la DS Techeetah était élevée.

Günther avait clairement repris du rythme et da Costa était obligé de fermer toutes les portes. A l’entame du dernier tour, Günther était dans le sillage de Felix da Costa et le pilote BMW a attaqué dans la ligne droite, reprenant la tête à trois virages de l’arrivée !

Profitant d’une batterie plus fraîche et de plus d’énergie, Günther s’est mis à l’abri et est allé remporter sa première victoire en Formule E ! C’est la deuxième consécutive pour BMW, et il devance donc Felix da Costa et Evans.

Wehrlein, De Vries et Vandoorne suivent devant Di Grassi, qui a gagné 15 places. Abt, Calado et Buemi complètent le top 10. Massa termine finalement à la porte des points après une course agitée.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less