Motorsport

Grosjean est déjà à moins d’une seconde des meilleurs en IndyCar

Il parle de sa petite sortie de piste et de son nouvel équipier

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 février 2021 - 09:46
Grosjean est déjà à moins d’une seconde

Romain Grosjean est revenu sur sa première journée complète au volant d’une monoplace d’IndyCar. Le Français avait déjà décrit le pilotage de la Dallara à moteur Honda, et a précisé son ressenti et le déroulé de sa journée, au terme de laquelle il a révélé avoir terminé avec une "grosse ampoule" sur le pouce droit.

"Je n’ai rien réussi à tirer du dernier train de pneus" explique Grosjean. "Il n’était pas bon, et le soleil était bas, donc la visibilité était réduite. Mais le train de gommes précédents en milieu d’après-midi nous a permis de bon temps, surtout avec les conditions de piste, peut-être un peu plus chaudes."

Son meilleur chrono l’a fait terminer dernier, mais à seulement quelques centièmes de Takuma Sato, et à neuf dixièmes du meilleur temps. De bons débuts qui ont pourtant été marqués par des différences très nettes entre sa nouvelle monture et la F1 qu’il pilotait l’an dernier.

"C’est super serré et l’on doit continuer à travailler, je dois encore adapter mon style de pilotage et comprendre comment aller plus vite en IndyCar, parce que c’est un peu différent d’une Formule 1. Mais je me suis senti comme à la maison dans la voiture."

Il a également expliqué les causes de sa petite sortie de piste, sans gravité : "Quand j’étais sur les freins, j’ai aussi appuyé sur l’accélérateur, ce que l’on fait à haute vitesse. Mais parce que c’est un différentiel mécanique, cela ouvre le différentiel quand vous faites ça, et ça vous fait perdre l’adhérence de la voiture."

"En Formule 1, ça aurait plutôt stabilisé la voiture. Je dirais donc que c’est une expérience d’apprentissage, je ne l’ai plus fait et ça allait mieux. Les chronos étaient vraiment super serrés, il y avait des temps très rapides à l’avant du classement."

Grosjean a également fait la connaissance d’Ed Jones, son nouvel équipier. Le Français s’amuse de sa relation avec ses équipiers et veut désormais avoir une bonne ambiance dans l’équipe qu’il découvre. C’est aussi le cas du pilote émirati, qui a rejoint Dale Coyne Racing cet hiver.

"Avec Ed, mon équipier, nous avons aussi une bonne relation. Je lui ai dit que j’étais un con avec mes équipiers à l’époque, mais j’ai maintenant 35 ans et j’aime être amical. Bien sûr, on veut se battre en piste, sans aucun doute, mais hors de la piste, je pense que c’est mieux si nous pouvons être amis."

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less