Glickenhaus réalise ’un rêve de 20 ans’ avec le podium au Mans

La n°709 termine troisième des 24h derrière Toyota

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 juin 2022 - 14:27
Glickenhaus réalise 'un rêve de (...)

La Scuderia Cameron Glickenhaus a signé son premier podium aux 24 Heures du Mans. La petite équipe américaine est parvenue à atteindre la troisième marche du podium avec sa SCG 007 ornée du n°709. La n°708 termine quatrième au général après un accident dans la soirée.

"Nous sommes incroyablement fiers de toute l’équipe Glickenhaus pour notre podium aux 24 heures du Mans" ont écrit Jim and Jesse Glickenhaus dans leur débriefing d’après-course. "Nous sommes le premier constructeur américain à monter sur le podium depuis 1967."

Un chiffre qui est inexact, mais ce podium montre tout de même le travail effectué par la petite Scuderia, et par les ingénieurs de l’équipe, ainsi que ceux de l’artisan français Pipo Moteurs, qui a conçu le V8 bi-turbo de 3.5 litres.

"Nous avons travaillé à la réalisation de ce rêve pendant près de 20 ans, et nous sommes honorés et humbles de porter le flambeau et la flamme qu’est l’esprit du Mans. Nous sommes alimentés par les fans et leur énergie du monde entier. Nous ressentons cet esprit et c’est un honneur absolu pour nous."

Une course solide derrière les Toyota GR010

Glickenhaus admet que Toyota était imbattable dans la Sarthe : "Comme toujours, nous allons apprendre et essayer de revenir plus forts. Nous tirons notre chapeau à Toyota qui a fait une course incroyable avec une première et une deuxième places."

"Nous avons commencé la course en quatrième et cinquième positions, et nous étions troisième et quatrième avant la fin du premier tour. Après une heure, un capteur est tombé en panne, et nous avons perdu 40 secondes dans les stands."

"Les voitures ont bien roulé jusqu’à ce que la 708 percute le mur et rentre aux stands. L’équipe a travaillé rapidement en changeant l’avant, la suspension arrière et l’arrière et a remis la voiture sur la piste en moins de sept minutes."

"La 708 a alors reculé jusqu’en 19e position. Au cours des 14 heures suivantes, son équipage s’est battu pour revenir de la 19e à la quatrième place. La 709 a continué à fonctionner parfaitement."

"Nous avions le rythme des Toyota sur de nombreux tours, mais le capteur endommagé nous a empêchés d’être aussi réguliers que les Toyota. Nous avons terminé troisième et quatrième, et nous sommes incroyablement fiers."

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos