Motorsport

Focus sur la spéciale mythique du Rallye d’Argentine, El Cóndor

Une spéciale en or

Recherche

Par www.wrc.com

20 avril 2019 - 14:09
Focus sur la spéciale mythique du (...)

El Cóndor… Malgré sa riche diversité, le calendrier contient peu de spéciales aussi fascinantes que celle étant devenue la signature du Rally Argentina.

Pour présenter les choses de manière simple, El Cóndor est tout simplement l’une des spéciales emblématiques du rallye. Une spéciale où les pilotes peuvent gagner ou perdre de précieux points et où les fans se ruent pour admirer le rallye dans toute sa splendeur.

Nous vous la présentons désormais sous tous les angles.

• En Argentine, l’étape dominicale ne compte que trois spéciales, et deux d’entre elles empruntent le même parcours : celui de Copina - El Cóndor (16,43 km). Les routes cassantes accueillent les WRC d’entrée, dès 9h08, avant de servir de cadre à la Wolf Power Stage à partir de 12h18.

• Située dans les hauteurs de la Traslasierra, El Cóndor offre des vues à couper le souffle quand il fait beau... Si la pluie et le brouillard s’invitent à la fête, elle peut devenir un cauchemar. Si les Dieux de la météo sont vraiment de mauvaise humeur, nous vous laissons imaginer en cas de neige et de verglas...

• Pour la deuxième année de suite, les concurrents emprunteront le parcours dans le sens de la montée. Ils commenceront sur de belles routes larges avant de s’élever de 746 mètres jusqu’à l’arrivée à travers trois célèbres ponts entre les canyons. La spéciale s’élève jusqu’à 2100 mètres au-dessus du niveau de la mer.

• Le terrain est de plus en plus cassant, au point que la spéciale s’achève sur des chemins serpentants entre d’énormes pierres offrant un point de vue remarquable aux spectateurs les plus intrépides.

• La ferveur est telle que les spectateurs installent leurs tentes et campent plusieurs jours avant même le départ du rallye pour s’offrir le meilleur point de vue. Il y fait un peu froid, mais l’ambiance se réchauffe autour d’un verre et des asados (barbecues).

• En 2017, El Cóndor était le cadre de l’un des finals les plus trépidants de l’histoire du WRC puisque Thierry Neuville y a surmonté un déficit de 6/10e pour s’imposer avec 7/10e d’avance sur Elfyn Evans. Seules deux arrivées ont été plus disputées en quarante-sept ans de Championnat du Monde FIA des Rallyes.

WRC

expand_less