Motorsport

FIA F3 : Shwartzman leader après la première manche

Il a remporté une course, Daruvala gagne la Course 2

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 mai 2019 - 08:26
FIA F3 : Shwartzman leader après la (...)

Le nouveau championnat de F3, organisé par la FIA, a été inauguré ce week-end à Barcelone. Il prend la suite du GP3 et de la F3 Europe, pour ne former qu’un seul championnat international de F3.

Les 30 pilotes ont disputé deux courses pour cette première manche de la saison, qui a vu Robert Shwartzman et Jehan Daruvala triompher. Le premier cité prend les rênes du championnat, avant la seconde manche qui se disputera le mois prochain au Castellet.

Course 1

Robert Shwartzman s’assure une première victoire non conventionnelle en Formule 3 FIA, après que Christian Lundgaard, vainqueur sur piste, ait été rétrogradé à la deuxième place suite à une pénalité de 5 secondes. Le pilote PREMA Racing était mené par son concurrent d’ART Grand Prix pendant la majeure partie de la course, mais un incident lors d’une période de voiture de sécurité virtuelle porte un coup terrible au pilote Renault junior alors qu’il descend de sa voiture au Parc fermé. Le duo termine devant le pilote PREMA Marcus Armstrong.

C’est par une matinée fraîche et sèche sur le Circuit de Barcelone-Catalogne, en Espagne, que s’est déroulée la première course de F3 FIA de la saison. Et sur le circuit, tout n’est pas rose, les dix premiers ont été secoués dès le départ.

Shwartzman garde son sang-froid au feu vert pour garder la P1, tandis qu’Armstrong fait une manœuvre sur les deux premiers dans la longue première ligne droite, sans succès. L’attention de Shwartzman se porte sur son coéquipier PREMA et Lundgaard profite de ce moment de déconcentration pour prendre la tête de la course au virage 2.

PREMA perd d’autres places au départ alors que Jehan Daruvala retombe en P7 après un départ fulgurant du duo ART David Beckmann et Max Fewtrell. Plus en amont, leur coéquipier commence à creuser l’écart et signe le tour le plus rapide jusqu’à présent.

Simo Laaksonen et Logan Sargeant subissent également les mouvements du top 10, le duo se disputant la huitième place. Derrière eux, Niko Kari et Yuki Tsunoda sont au coude à coude pour la P10.

Lundgaard parvient à étendre son avance à 2.786s, alors qu’Alessio Deledda part en tête à queue et termine dans le gravier, entraînant une période de VSC.

À la reprise à deux tours de la fin de course, le pilote Renault Junior demeure imbattable jusqu’à l’arrivée et décroche la première place à Barcelone - c’est du moins ce qu’il pense. Lundgaard perd le sourire en arrivant au Parc Fermé quand les officiels lui annoncent qu’il ne sera que second. Il est rapidement informé d’une pénalité de cinq secondes pour une infraction sous période de VSC, ce qui permet au pilote russe de remporter une seconde victoire.

Derrière eux, Armstrong conserve la troisième place, tandis que Beckmann et Fewtrell se hissent en quatrième et cinquième place. Ils sont suivis par Jüri Vips, Daruvala, Kari, Laaksonen et Tsunoda.

Course 2

Jehan Daruvala remporte deux victoires consécutives pour PREMA Racing en Espagne, après une course de Formule 3 FIA mouvementée sur le Circuit de Barcelone-Catalunya, terminant en tête après un parcours dominant devant Jüri Vips (HITECH Grand Prix) et Niko Kari (Trident).

La température est clémente avec 17 degrés, mais les choses se réchauffent rapidement après un premier tour haletant qui voit Daruvala prendre un bon départ depuis la première ligne pour sortir en P1, devant Kari, alors que Vips passe de la P3 à la P5 derrière Marcus Armstrong et Max Fewtrell. Mais à l’arrière, il y a du grabuge dans le premier virage, Ye Yifei et Artem Petrov vont au contact. Raoul Hyman et Jake Hughes ne parviennent pas à les éviter et la collision qui s’ensuit envoie les 4 pilotes dans le gravier, mettant fin à leur course.

La voiture de sécurité est déployée le temps d’évacuer les voitures accidentées. À la reprise cinq tours plus tard, Kari met la pression sur Daruvala, mais l’as de PREMA maintient sa position avant de creuser un bel écart.

Le 9ème tour n’épargne pas la machine MP Motorsport de Simo Laaksonen, projeté dans le mur par Alex Peroni de Campos Racing. L’Australien qui se fait pousser hors de la piste tente de défendre sa position en revenant en course, heurtant le Finlandais. Laaksonen a est contraint à l’abandon, Peroni prend une pénalité de 10 secondes d’arrêt, et la voiture de sécurité fait sa deuxième sortie de l’après-midi.

L’avance de Daruvala sur Kari, alors de 7,4s, est réduite à néant, le peloton de tête étant maintenant regroupé derrière la voiture de sécurité. Mais rien de semble perturber le pilote Indien, et au redémarrage, il reprend là où il s’était arrêté et se remet à creuser l’écart.

Plus loin derrière, le vainqueur d’hier, Robert Shwartzman, double Christian Lundgaard en P6, le Danois devant immédiatement se défendre contre son coéquipier d’ART Grand Prix, David Beckmann.

À 7 tours de l’arrivée, Vips sonne la charge depuis la P5 et double Armstrong, puis Fewtrell pour faire irruption dans le top 3, Shwartzman le suivant de près en P4. Fewtrell perd plus de 2 secondes et retombe en P7 après que son coéquipier Lundgaard l’ait doublé.

Vips a continué à un rythme effréné, se rapprochant de Kari et prenant la P2 au 21e tour, mais Daruvala remporte une victoire inconstestable devant le pilote Hitech en deuxième position, Kari en P3, avec Shwartzman, Armstrong, Lundgaard, Beckmann et Fewtrell dans les points.

Le résultat permet à Shwartzman d’être le premier leader du Championnat des pilotes après la première manche avec 37 points. Lundgaard est deuxième avec 24 points et Daruvala troisième avec 23 points. Armstrong et Vips suivent avec respectivement 21 et 20 points. PREMA Racing est en tête du Championnat par équipe en début de saison avec 81 points dès la première épreuve, 32 points devant ART Grand Prix en deuxième position avec 49 points, Hitech Grand Prix occupant la troisième place avec 20 points.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less