Motorsport

Felix da Costa remporte l’E-Prix de Monaco de Formule E

Frijns et Evans sur le podium, Vergne quatrième

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 mai 2021 - 17:05
Felix da Costa remporte l’E-Prix de (...)

C’est Antonio Felix da Costa qui a signé la pole position de l’E-Prix de Monaco, pour cette première année où les Formule E utilisent le même tracé que les Formule 1, à l’exception d’une modification de la chicane du port.

Au départ, Robin Frijns a tenté de prendre la tête à Felix da Costa mais n’a pas réussi et le Portugais a gardé la mains devant Mitch Eans, Jean-Eric Vergne, et Maximilian Günther. Derrière, un embouteillage causait l’abandon d’Alexander Sims, percuté par une Porsche.

Le premier quart d’heure de la course a vu de nombreuses batailles dans le peloton, et une lutte intense entre Felix da Costa et Frijns en tête. Le Portugais perdait plusieurs places lors de l’activation de l’Attack Mode mais les reprenait après que Evans et Vergne s’étaient gênés.

Une lutte intense en tête de course

Ensuite, Günther réussissait à se défaire de Mitch Evans et Jean-Eric Vergne, qui étaient sous enquête pour avoir coupé la chicane. Derrière, Nick Cassidy se rapprochait du groupe de tête et décrochait la Nissan d’Oliver Rowland et l’Audi de René Rast. Sam Bird et Alex Lynn composaient provisoirement le top 10.

Felix da Costa perdait la tête au profit de Frijns, qui bénéficiait de l’Attack Mode, et le Portugais activait rapidement son deuxième mode d’attaque, perdant une place au profit de Vergne.

Ce dernier se faisait dépasser par Felix da Costa et Evans mais n’activait pas son Attack Mode, perdant deux places pour rien. Il était ensuite sous la menace de Günther et Rowland qui bénéficiaient, eux du surplus de puissance.

Il ne pouvait pas résister à la BMW de l’Allemand, à qui BMW disait qu’il pouvait attaquer pour remonter sur Evans. Mais ce dernier réussissait à activer son Attack Mode et remontait sur le duo de tête.

A un peu plus d’un quart d’heure de l’arrivée, Felix da Costa activait son Fanboost et dépassait Frijns. Evans profitait ensuite de l’Attack Mode et prenait la deuxième place à Frijns.

Dans la foulée, le pilote Jaguar profitait toujours de son surplus de puissance et dépassait Felix da Costa dans la montée de Beaurivage par l’extérieur ! La course était ensuite neutralisée car René Rast était arrêté dans la même montée.

Une fin de course jouée à l’énergie

Il restait 6 minutes et un tour quand la course a été relancée, et Evans était en tête devant Felix da Costa, Frijns, Günther et Vergne. Le Français a immédiatement été dépassé par Rowland mais a repassé le Britannique grâce à l’Attack Mode.

Evans a résisté à Felix da Costa et Vergne a repris la quatrième place mais sa consommation était plus élevée que celle de ses rivaux. le groupe d’Evans, Felix da Costa, Frijns et Vergne se tenait en quelques dizaines de mètres.

Après l’abandon de Stoffel Vandoorne pendant la safety car, l’autre Mercedes de Nyck de Vries était arrêtée entre la chicane du port et le Tabac.

A l’entame du dernier tour, Evans et Vergne n’avaient que 3% d’énergie, contre 4% pour Felix da Costa et Frijns. Günther a touché Vergne à l’épingle mais le Français a gardé sa quatrième place.

Felix da Costa a dépassé Evans à la sortie du tunnel au prix d’un gros freinage, mais la DS n’avait que peu d’énergie, comme Evans. Ce dernier était au ralenti et a laissé Felix da Costa partir devant.

Le Portugais est passé en tête sur la ligne d’arrivée devant Frijns, Evans et Vergne. Mais Evans était sous enquête pour avoir coupé la chicane de la Piscine et sa troisième place était en suspens.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less