Motorsport

F2, Sotchi, Course Principale : Piastri poursuit sa domination

Pourchaire a bien tenu le rythme

Recherche

Par Camille Komaël

26 septembre 2021 - 11:20
F2, Sotchi, Course Principale : (...)

Le ciel est nuageux à Sotchi ce matin, mais la piste est sèche, même si sa température dépasse à peine les 22°C. Suite à son crash lors du tour de mise en grille hier, Felipe Drugovich avait été transporté à l’hôpital : fort heureusement tout va bien pour le Brésilien, mais par précaution le médecin en chef a déclaré qu’il n’était pas apte pour la course d’aujourd’hui. Il devait s’élancer 13è.

Oscar Piastri a signé la pole vendredi et l’Australien prend un bon envol et conserve sa première place. Derrière lui au contraire Daruvala ne s’élance pas de manière optimale et cela permet à Théo Pourchaire de prendre la deuxième place. Derrière cela se touche et Viscaal est envoyé en tête à queue par Nissany : le Néerlandais doit abandonner et la voiture de sécurité virtuelle est mise en place. Nissany écopera lui d’une pénalité de cinq secondes. Victime d’un autre contact, Zendeli change d’aileron avant aux stands. Zhou a quant à lui perdu quatre places.

Au sixième tour, Zhou attaque Vips : l’Estonien souffre visiblement d’un problème sur son Hitech puisqu’il est très lent et les concurrents derrière le passent aussi. Boschung est le premier pilote à changer ses pneumatiques, et Vips - maintenant bon dernier - l’imite... mais abandonne sa monoplace à la sortie des stands. Zhou passe devant Hughes, puis Daruvala et Shwartzman effectuent leur arrêt obligatoire. A la fin du huitième tour, le leader Piastri passe les pneus mediums tandis que Pourchaire continue en tête.

Théo Pourchaire change finalement de pneus au tour suivant et Ticktum dépasse Zhou en piste juste avant leur arrêt obligatoire. Pourchaire ressort devant Piastri, mais grâce à ses gommes plus en températures la PREMA réussit à doubler la ART. Piastri et Pourchaire reviennent ensuite sur les pilotes qui ne se sont pas encore arrêtés aux stands, comme Nissany, Sato et Samaia, et ils perdent du temps.

Peu à peu, les pilotes qui étaient partis en pneus medium s’arrêtent pour passer les pneus tendres, et à dix tours de la fin Piastri reprend la tête de la course devant Pourchaire et Boschung. Daruvala revient d’ailleurs sur le pilote suisse et - sous pression - Boschung commet une erreur en bloquant ses roues, ce qui permet d’abord à Daruvala de passer, puis à Shwartzman de prendre également l’avantage.

Boschung a perdu beaucoup de rythme et il est à présent sous la menace de Ticktum, lui-même suivi de près par Zhou : Ticktum réussit d’abord à passer la Campos, puis Zhou avant que Boschung souffre d’une crevaison successive à son blocage précédent. Le Suisse abandonne dans un échappatoire, ce qui permet évidemment à tous les pilotes derrière lui de gagner une place, à commencer par Lawson, qui détient le meilleur tour en course.

Oscar Piastri s’impose sur cette course principale après être parti de la pole et avoir dominé la course, même si Théo Pourchaire aura été le seul à pouvoir suivre le rythme de l’Australien. Daruvala complète le podium avec sa troisième place. Shwartzman finit quatrième devant Ticktum et Zhou. Septième, Lawson empoche également les points du meilleur tour en course. Verschoor franchit le drapeau à damiers à la huitième place et Lundgaard et Beckmann prennent les derniers points.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less