F2, Sakhir, Course principale : Pourchaire remporte une course agitée

Vips a été malchanceux aux stands

Recherche

Par Camille Komaël

20 mars 2022 - 12:48
F2, Sakhir, Course principale : (...)

Contrairement à hier, la course d’aujourd’hui a lieu de jour et la grille est basée sur le résultat des qualifications : c’est donc Jack Doohan qui est en pole, devant Pourchaire et Vips. Tous trois sont en pneus durs. Au départ du tour de formation, Dennis Hauger cale et devra s’élancer depuis la voie des stands. A l’extinction des cinq feux rouges, Doohan patine et Jüri Vips derrière lui en profite pour s’infiltrer et prendre la tête de la course devant Boschung, qui comme hier a réalisé un superbe départ.

A l’entame du deuxième tour, Vesti est poussé par Bolukbasi et il part en tête à queue au premier virage et cale : la voiture de sécurité entre en piste afin de permettre à la ART d’être dégagée. La course est relancée trois tours plus tard et Doohan plonge au premier virage pour prendre la deuxième place à Boschung. Le Suisse essaie de reprendre sa place, mais dans la bataille il perd une place au profit de Pourchaire.

Caldwell écope d’un stop and go de 10 secondes pour s’être mal positionné. Lawson dépasse Boschung, qui se retrouve ensuite sous la pression d’Armstrong, premier pilote parti en pneus tendres. Le Néo-Zélandais dépasse la Campos au tour suivant. Dans le même temps, Iwasa impressionne comme hier : parti dernier à cause de sa sortie en qualifications, le Japonais est déjà dixième.

Au 13è tour, en tête Vips a plus de 5 secondes d’avance sur Doohan quand l’Estonien s’arrête aux stands pour passer en pneus tendres. L’arrêt se passe très mal au niveau de la roue avant gauche et Jüri Vips perd non seulement la tête de la course, mais aussi beaucoup de positions. Deux tours plus tard, Doohan s’arrête à son tour et ressort côte à côte avec Pourchaire : l’Australien abîme son aileron avant dans un contact avec le Français et doit repasser par les stands.

La course vire au cauchemar pour Doohan qui s’arrête ensuite une troisième fois. Pendant ce temps, Iwasa a hérité de la tête de la course et il s’arrête pour passer lui en pneus durs. Son arrêt n’est pas optimal mais le Japonais ressort toujours dans les points. Jüri Vips remonte le peloton tandis que Pourchaire mène la course. Deuxième, Drugovich s’est arrêté plus tôt que ses concurrents est en difficulté avec ses pneus : Lawson le double sans problème. Quelques tours plus tard, Vips fait de même et prend la troisième place.

Oliver Caldwell enchaîne les pénalités : après son stop and go de début de course, il a écopé de dix secondes de pénalité pour avoir dépassé les limites de la piste, et maintenant il doit effectuer un drive-through pour la même raison ! La bataille pour la onzième place fait rage et Nissany sème la zizanie à coups de blocages de roue et de sorties de piste. Dans cette lutte, Verschoor se fait accrocher par Fittipaldi au premier virage et reste bloqué en piste. La voiture de sécurité revient en piste.

Certains pilotes veulent profiter de cette voiture de sécurité pour passer en pneus tendres neufs mais cela se passe mal : Hauger et Williams partent tous deux de leur emplacement alors que la roue avant gauche est mal fixée ! Deux roues roulent dans la voie des stands pendant que Williams est arrêté en travers en plein milieu de la voie des stands. Tous deux étaient dans les points avant cet arrêt et doivent abandonner.

La course est relancée pour deux tours, mais il n’y a pas de changement au classement : Théo Pourchaire s’impose devant Liam Lawson et Jüri Vips, qui prend le meilleur tour en course et qui peut nourrir des regrets suite à son arrêt raté. Boschung termine de justesse quatrième, juste devant Armstrong. Drugovich prend la sixième place, suivi par Sargeant et Nissany. Après avoir longtemps été aux avant-postes, Doohan ramène finalement un petit point avec la dixième place, derrière Hughes.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos