Motorsport

F2, Monza, Course 2 : Daruvala domine du début à la fin

Viscaal et Shwartzman complètent le podium

Recherche

Par Camille Komaël

11 septembre 2021 - 15:28
F2, Monza, Course 2 : Daruvala (...)

Il fait bien meilleur cet après-midi pour la deuxième course sprint de la journée, avec plus de 27°C dans l’air et une piste qui dépasse les 44 °C. Dixième ce matin après être parti de la pole, David Beckmann s’élance donc une nouvelle fois en pole puisque la grille est réalisée à partir du top 10 inversé de la course 1.

Comme ce matin, Beckmann se fait surprendre au départ, et c’est Daruvala qui passe la première chicane en tête. Si cette première chicane se passe sans encombre, ce n’est pas le cas de la deuxième : Lundgaard est envoyé en tête à queue. Enzo Fittipaldi fait une excursion dans les graviers un peu plus loin. A l’entame du troisième tour, Pourchaire dépasse Piastri. Hughes s’accroche quant à lui avec son coéquipier Deledda et la voiture de sécurité virtuelle est mise en place. Samaia est au ralenti et stoppe sa monoplace à l’entrée de la voie des stands, qui est donc fermée le temps de dégager la Charouz.

La course reprend ses droits au cinquième tour, et trois tours plus tard Shwartzman dépasse Lawson pour le gain de la cinquième place. Plus loin dans le peloton, Armstrong écope de cinq secondes de pénalité pour avoir causé une collision, puis d’encore 5 secondes pour avoir forcé une voiture hors de la piste.

Les deux Hitech de Vips et Lawson sont clairement plus lentes que leurs poursuivants, ce qui permet aux trois pilotes devant - Daruvala, Beckmann et Viscaal - de s’échapper. Shwartzman trouve l’ouverture sur Vips, et cela permet également à Lawson de passer son coéquipier un peu plus loin dans le même tour.

On entre dans la deuxième moitié de la course, et Viscaal est revenu dans les échappements de Beckmann. Piastri dépasse Pourchaire pour la septième place, et au tour suivant c’est Zhou qui tente sa chance sur le Français, mais le pilote UNI-Virtuosi ne parvient pour l’instant pas à rester devant la ART. En revanche, à quatre tours de la fin Pourchaire bloque les roues sous la pression de Zhou et le Chinois parvient à prendre l’avantage.

A deux tours du drapeau à damiers, la pression de Viscaal sur Beckmann porte ses fruits : l’Allemand bloque ses roues à la première chicane et le Néerlandais en profite pour passer devant et s’emparer de la deuxième place. Beckmann doit maintenant faire face à Shwartzman, qui le passe sans encombre, puis à Lawson, qui réussit aussi rapidement à le doubler.

On entre dans le dernier tour et le drapeau rouge et noir d’avertissement est brandi à la Campos de Beckmann. Daruvala gagne après avoir mené de bout en bout et sans jamais avoir été inquiété. Viscaal prend la deuxième place et Shwartzman la troisième, de peu devant Lawson. Beckmann a réussi à conserver la cinquième place face à Vips, et les écarts sont très serrés jusqu’à la neuvième place entre Piastri, Zhou et Boschung. En difficulté sur la fin de course, Pourchaire termine finalement dixième. Notons que Piastri accroit encore son avance au championnat également grâce aux deux points du meilleur tour réalisé en course.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less