F2, Le Castellet, Course Principale : Première victoire pour Iwasa

Les deux ART complètent le podium

Recherche

Par Camille Komaël

24 juillet 2022 - 10:48
F2, Le Castellet, Course Principale (...)

Le classement de la course sprint d’hier a bien changé depuis l’arrivée : comme attendu, Théo Pourchaire a écopé d’une pénalité de cinq secondes pour avoir poussé Marcus Armstrong hors piste lors de son dépassement. Vips et Armstrong ont d’ailleurs eu la même pénalité pour la même raison. Par conséquent, c’est Felipe Drugovich qui a hérité de la troisième place, et il accroit ainsi encore son avance au championnat. Vips sort des points tandis que Pourchaire est finalement classé septième, devant Logan Sargeant.

Ce matin, comme d’habitude, le ciel est bleu et la température atteint 28 °C. Contrairement à hier, toutes les monoplaces démarrent bien lors du tour de formation. A l’extinction des feux, Logan Sargeant patine et perd deux positions, au profit de Doohan - qui prend la tête - et d’Iwasa. Dans la ligne droite du Mistral, Iwasa dépasse Doohan et prend la première place. Derrière c’est plus brouillon : Armstrong est envoyé en tête à queue par Beckmann et Hauger ne peut l’éviter : c’est l’abandon pour le Néo-Zélandais tandis que le Norvégien doit changer d’aileron avant aux stands. Marino Sato part quant à lui en tête à queue et cale son UNI-Virtuosi au milieu de la piste : la voiture de sécurité entre en piste pour quelques tours.

La course reprend à l’entame du cinquième tour, sans changement majeur. La fenêtre des arrêts aux stands est à présent ouverte et c’est Clément Novalak qui est le premier à effectuer le changement obligatoire de pneus. Parmi les hommes de tête, c’est Théo Pourchaire, alors cinquième, qui est le premier à passer en pneus mediums à la fin du dixième tour. Derrière lui, Vips fait de même mais connaît un problème de fixation à l’arrière gauche qui lui fait perdre du temps.

Sargeant choisit de s’arrêter deux tours après Pourchaire : l’Américain, deuxième du championnat, est en troisième position mais malheureusement sa Carlin connaît un problème lors de l’arrêt et il doit abandonner. Doohan et Drugovich changent de pneus au tour suivant, Jack Doohan se faisant dépasser par un Théo Pourchaire aux pneus plus chauds à la sortie des stands. C’est à la mi-course que le leader Iwasa stoppe, tout comme Vesti. Si Iwasa ressort confortablement devant, ce n’est pas le cas de Vesti, qui se fait doubler par Pourchaire et Doohan qui arrivent.

Doohan et Vesti sont à la poursuite de Pourchaire, et Jack Doohan tente une attaque sur le Français, mais il part en tête à queue ! Cela permet à Vesti de passer et à Pourchaire d’être désormais hors d’atteinte du DRS. En tête, Iwasa a plus de cinq secondes d’avance. Felipe Drugovich a réussi à préserver ses pneus et il revient sur Doohan, signant au passage le meilleur tour en course. Nissany pilote quant à lui de manière très erratique en tentant de résister à Verschoor : le Néerlandais finit par passer. Drugovich dépasse Doohan grâce au DRS à trois tours de la fin de la course. Malheureusement pour Verschoor, encore pas de chance pour lui aujourd’hui : sa monoplace le lâche à l’entame du dernier tour...

Iwasa remporte donc cette course principale, la première de sa carrière en F2. Les deux ART de Pourchaire et Vesti complètent le podium. Drugovich est quatrième devant Doohan et Lawson. Daruvala prend la septième place et Novalak la huitième, tandis que les derniers points reviennent à Nissany et Fittipaldi.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos