F2, Imola, Course sprint : Armstrong mène de bout en bout

Le Néo-Zélandais a pris l’avantage au départ

Recherche

Par Camille Komaël

23 avril 2022 - 18:41
F2, Imola, Course sprint : Armstrong

Le temps est gris mais sec à Imola en cette fin d’après-midi et l’action commence dès le tour de mise en grille : Cordeel sort de la piste et tape le mur. Sa course n’a même pas commencé qu’elle est déjà terminée. L’ordre de départ est déterminé par le résultat des qualifications d’hier, mais avec le top 10 inversé : du coup c’est Sargeant qui part en pole devant Armstrong. L’Américain ne prend pas un très bon envol et Armstrong prend la tête devant Daruvala et Hauger. Théo Pourchaire reste également scotché sur la grille de départ et perd de nombreuses positions. Plus loin dans le peloton, Beckmann part en tête à queue et Novalak ne peut l’éviter : l’Allemand doit abandonner tandis que le Français doit passer par les stands changer son aileron avant. La voiture de sécurité entre en piste pour dégager la Charouz arrêtée au milieu de la piste.

Le re-start se passe sans encombre et Armstrong creuse de suite un écart supérieur à la seconde pour se mettre à l’abri du DRS. Les deux PREMA de Daruvala et Hauger sont toutefois plus rapides et enchainent les meilleurs tours en course, jusqu’à ce que Boschung doive stopper sa Campos sur le bas-côté, victime d’un problème sur sa monoplace. La voiture de sécurité virtuelle est alors mise en place le temps de dégager la voiture du Suisse.

On arrive à présent à la mi-course et Sargeant est aux prises avec Nissany pour la quatrième place mais l’Américain ne parvient pas à prendre l’avantage sur l’Israélien. Plus tard, Vesti réussit à doubler Doohan pour le gain de la dixième place. Hauger a lui un problème sur sa PREMA avec une pièce de son ponton qui se décroche.

Les écarts ont tendance à se creuser dans les derniers tours et Sargeant est maintenant décroché par rapport à Nissany. C’est Drugovich qui en profite pour prendre la cinquième place au pilote Carlin grâce au DRS. Devant, Marcus Amrstrong n’aura jamais été vraiment inquiété et il s’impose pour Hitech. Les deux PREMA de Daruvala et Hauger complètent le podium. Le Norvégien a été mis sous pression par Nissany en toute fin de course mais le pilote DAMS doit se contenter du quatrième rang. Drugovich termine cinquième devant Sargeant, Pourchaire et Lawson. Iwasa et Vesti complètent le top 10.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos