Motorsport

F2, Bakou, Course Principale : Jüri Vips domine et gagne

Deuxième victoire en deux courses pour le pilote Hitech

Recherche

Par Camille Komaël

6 juin 2021 - 11:50
F2, Bakou, Course Principale : Jüri (...)

La météo est plus mitigée aujourd’hui à Bakou, avec un ciel nuageux, même si la température dans l’air reste agréable, avec 23 °C. La grille de cette course principale - celle qui rapporte le plus de points et avec un arrêt aux stands obligatoire - est basée sur le résultat des qualifications : Liam Lawson est donc en pole devant son coéquipier Jüri Vips, vainqueur hier de la course sprint 2.

Alors que les cinq feux rouges donnant le départ sont sur le point de s’allumer, ce sont finalement les feux oranges qui clignotent, signal d’un nouveau tour de formation : Aitken et Nannini ont calé sur la grille et sont poussés dans la voie des stands. Aitken peut repartir mais c’est plus délicat pour Nannini qui semble avoir une fuite sur sa monoplace.

Le premier tour est agité : Vips prend un meilleur départ que Lawson, le passe au premier virage et voilà l’Estonien en tête de la course. En sortie de virage Lawson se retrouve face à Pourchaire et le tasse contre le mur : pour cette action, il écopera ensuite de dix secondes de pénalité. Lawson se fait passer par Piastri un peu plus loin tandis que derrière eux Ticktum tente de dépasser Pourchaire, lui-même à la lutte avec Armstrong. Trois de front dans le virage, cela ne passe pas : Ticktum touche Pourchaire, qui par ricochet envoie Armstrong dans le mur. Le Néo-Zélandais et Pourchaire abandonnent, et Ticktum fait un passage par les stands pendant que la voiture de sécurité entre en piste. Dan Ticktum prend dix seconde de pénalité pour cet accrochage, et Théo Pourchaire se plaint de sa main et de son poignet gauche.

Lawson attaque Piastri au restart et prend la deuxième place. Derrière eux, Shwartzman double les deux UNI-Virtuosi de Drugovich et Zhou pour s’installer en sixième position. A la fin du sixième tour, Vips s’arrête aux stands effectuer son arrêt obligatoire. En milieu de peloton, Viscall se fait percuter par l’arrière par Verschoor et perd bien sûr de nombreuses places.

A l’entame du huitième tour, de nombreux pilotes s’arrêtent, à commencer par Lawson et Piastri. Lawson effectue là sa pénalité de 10 secondes et Piastri ressort devant Vips. Mais l’Estonien a des pneus en température et il arrive à reprendre l’avantage dans la ligne droite. Zhou est quant à lui en lutte avec Beckmann, qui ne s’est pas encore arrêté, et a bien du mal à se débarrasser de l’Allemand.

Shwartzman double Boschung et se lance à la poursuite de son coéquipier Piastri, qui est sous investigation pour être sorti de son emplacement des stands alors qu’une autre monoplace arrivait. Oscar Piastri aura pour cela 5 secondes ajoutées à son temps d’arrivée. Ticktum est en tête devant Aitken, mais aucun des deux n’a effectué son arrêt obligatoire.

Jüri Vips est sur le point de prendre un tour à Deledda, mais l’Italien ne s’écarte pas, et même pire, se met à effectuer un zigzag devant le pilote Hitech. La direction de course ne tarde pas à infliger un drive through à Deledda pour cette dangereuse manœuvre.

Dan Ticktum s’arrête effectuer son arrêt aux stands à la fin du 21è tour et il purge ses dix secondes de pénalité à l’occasion. A quatre tours de l’arrivée, Drugovich prend la quatrième place à Boschung. Avec ses pneus tendres neufs, Ticktum remonte en huitième position et signe en même temps le meilleur temps au tour.

On entre dans le dernier tour et Piastri est dans la zone DRS de Vips, mais il faut rappeler que le pilote PREMA a cinq secondes de pénalité : dans ces circonstances, l’Australien ne tente rien et assure la deuxième place, ayant accumulé assez d’avance sur son coéquipier Shwartzman.

C’est donc Jüri Vips qui s’impose, pour la deuxième fois en deux jours ! L’Estonien devance les deux PREMA de Piastri et Shwartzman, qui se rapprochent de Zhou au championnat. En effet, le Chinois termine hors des points. Drugovich termine quatrième devant Boschung, Lawson et Daruvala. Ticktum franchit la ligne en huitième position avec les deux points du meilleur temps au tour. Lundgaard et Beckmann prennent les derniers points du top 10.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less