F2, Autriche, Course Principale : Verschoor, stratégie gagnante

Beaucoup de pénalités pour limites de piste non respectées

Recherche

Par Camille Komaël

10 juillet 2022 - 11:08
F2, Autriche, Course Principale : (...)

Il a plu tôt ce matin sur le Red Bull Ring et la course de F3 s’est déroulée entièrement sur piste mouillée. Pour la F2, le soleil est revenu mais la piste reste humide : les choix de pneus diffèrent selon les pilotes, et si les pilotes aux avant-postes ont choisi la sécurité avec les pneus pluie, Verschoor - huitième sur la grille - est le premier à faire le pari des pneus slicks, comme d’autres pilotes plus loin sur la grille.

En pole, Vesti manque son départ et c’est Vips qui en profite pour prendre la tête. Egalement dépassé par Iwasa, Vesti reprend la deuxième position quelques virages plus loin. Parti en pneus slicks, Marcus Armstrong se fait piéger en sortant large, puis harponner par Daruvala et doit abandonner. Son Hitech arrêtée en piste, la voiture de sécurité intervient.

La course reprend ses droits à l’entame du cinquième tour, et Verschoor est très à l’aise avec ses pneus slicks : il remonte rapidement, suivi par Daruvala, et se retrouve en tête au septième tour. La fenêtre d’arrêts aux stands ouverte, tous les pilotes en pneus pluie plongent dans la voie des stands passer en pneus slicks. Théo Pourchaire doit attendre derrière son coéquipier Vesti et perd de nombreuses positions, se retrouvant de nouveau derrière Drugovich, qui avait pourtant chuté au classement.

Verschoor enchaîne les meilleurs temps au tour et il compte plus de cinq secondes d’avance sur Daruvala au onzième tour, alors que l’Indien se bat avec le revenant Roberto Merhi : l’Espagnol passe la PREMA mais la lutte continue, jusqu’à ce que Daruvala change de pneus au 13è tour. Derrière, parmi les pilotes qui se sont déjà arrêtés, Sargeant double Vesti. De plus en plus de pilotes en pneus super tendres s’arrêtent pour mettre les mediums, le leader Richard Verschoor étant le dernier à le faire à la fin du quinzième tour.

Le Néerlandais ressort en tête avec quelques secondes d’avance sur Daruvala qui a déjà des pneus chauds. On arrive à mi-course et Vesti écope de cinq secondes de pénalité pour avoir dépassé Caldwell hors des limites de la piste. Cinquième, Fittipaldi semble plus rapide que Sargeant devant lui, mais il ne parvient pas à l’attaquer. Doohan écope d’abord de cinq secondes de pénalité pour avoir trop souvent dépassé les limites de la piste, puis de 10 secondes pour la même raison.

Neuvième, Iwasa écope lui aussi de cinq secondes de pénalité, toujours pour les mêmes raisons (limites de piste). Williams et Vesti sont les suivants sur la liste. Lawson à son tour prend cinq secondes de pénalité. Devant, Verschoor s’échappe et compte désormais plus de sept secondes d’avance sur Daruvala, qui voit Merhi revenir sur lui. A l’avant-dernier tour, Merhi réussit un magnifique dépassement sur Daruvala... mais au même moment on apprend que l’Espagnol écope à son tour de 5 secondes de pénalité, pendant que Lawson et Vesti se retrouvent avec 10 secondes ajoutées.

Richard Verschoor s’impose après une grande course de sa part, ainsi qu’une bonne stratégie de son équipe, mais il arrête sa Trident juste après le drapeau à damiers et son équipe semble inquiète. Jehan Daruvala prend finalement la deuxième place devant Logan Sargeant, qui réalise la bonne opération au championnat. Enzo Fittipaldi se classe quatrième et Merhi est finalement positionné cinquième, devant Hauger, Hughes et Caldwell. Les derniers points reviennent à Iwasa et Vips.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos