Motorsport

Evans trébuche, Neuville s’impose en Corse

Le Belge hérite de la victoire au terme d’un ultime rebondissement

Recherche

Par www.wrc.com

31 mars 2019 - 17:16
Evans trébuche, Neuville s'impose en (...)

Après un ultime rebondissement dans la dernière spéciale du Corsica linea - Tour de Corse, Thierry Neuville s’est offert la victoire dimanche soir aux dépens d’Elfyn Evans.

Alors qu’il se dirigeait vers Calvi en pensant monter sur la deuxième marche du podium, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) apprenait la crevaison d’Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC) dans la dernière spéciale.

Ralliant péniblement l’arrivée en lâchant une minute et demie, le Gallois offrait alors la victoire au Belge, désormais en tête du Championnat du Monde FIA des Rallyes pour deux points.

Au départ de la dernière étape disputée sur la côte est de l’Île de Beauté, Thierry Neuville comptait 4’’5 d’avance sur son adversaire, mais ce dernier réalisait un superbe passage dans la première spéciale. Battant son rival pour 16’’0, Elfyn Evans abordait la Wolf Power Stage avec un avantage de 11’’5.

« J’ai essayé de contacter l’équipe pour avoir des informations », confiait Thierry Neuville. « Nous n’étions pas sûrs d’avoir gagné, mais j’ai compris en voyant mes mécaniciens au podium. Je suis vraiment déçu pour Elfyn. Il avait fait de l’excellent travail, mais nous méritions aussi la victoire tant la bataille était belle. »

Elfyn Evans tentait de garder le sourire après avoir sauvé la troisième place. Depuis le départ du rallye, le pilote M-Sport Ford avait repris les commandes à trois reprises sur le premier rallye 100 % asphalte de l’année, mais le dernier incident ne lui laissait aucune chance de préserver une victoire qui lui semblait destinée.

« C’est difficile à accepter, mais notre sport est ainsi », lâchait-il. « Je pense que c’est arrivé dans une ligne droite. Peut-être un trou ou une petite pierre. Je l’ai tout de suite senti et j’ai continué pour minimiser la perte de temps. »

De son côté, Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) se réjouissait de sa deuxième place à 40’’3 du vainqueur. En difficulté ce week-end, le Français n’était jamais parvenu à trouver davantage de rythme malgré de nombreux changements de réglages. Le Champion du Monde en titre devançait finalement Elfyn Evans pour 26’’3.

Quatrième malgré des problèmes de freins, Dani Sordo (Hyundai i20 WRC) résistait au retour de Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) pour 6’’2. Les deux hommes devançaient Ott Tänak (Toyota Yaris WRC), qui avait perdu toute chance de signer sa seconde victoire de la saison en crevant samedi après-midi.

Esapekka Lappi (Citroën C3 WRC), Sébastien Loeb (Hyundai i20 WRC), Kris Meeke (Toyota Yaris WRC) et Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC) complétaient le top dix. Kris Meeke apportait un peu de réconfort au Toyota Gazoo Racing en signant le meilleur temps de la Wolf Power Stage pour inscrire un maximum de points bonus.

Le prochain rendez-vous du Championnat du Monde FIA des Rallyes mènera les équipages pour le début d’une tournée sud-américaine de trois semaines. Disputé sur terre, le Xion Rally Argentina sera disputé autour de Villa Carlos Paz du 25 au 28 avril.

CLASSEMENT FINAL

1. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) 3h22’59’’0
2. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +40’’3
3. Evans / Martin (Ford Fiesta WRC) +1’06’’6
4. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +1’18’’4
5. Suninen / Salminen (Ford Fiesta WRC) +1’24’’6
6. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) +1’40’’0
7. Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +2’09’’1
8. Loeb / Elena (Hyundai i20 WRC) +3’39’’2
9. Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +5’06’’3
10. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +6’44’’6

WRC

expand_less