Motorsport

Evans et Tänak ex æquo au shakedown en Sardaigne

Une fin de shakedown spectaculaire pour Kalle Rovanperä

Recherche

Par www.wrc.com

8 octobre 2020 - 16:09
Evans et Tänak ex æquo au shakedown (...)

Les deux prétendants au titre étaient les hommes à battre ce jeudi à l’occasion du shakedown du Rally Italia Sardegna, la sixième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

La spéciale technique d’Olmedo (3,79 km) a offert aux pilotes un bref aperçu de ce qui les attend ce week-end. Après plusieurs passages dans le test, les deux prétendants au titre ont terminé avec le même temps.

Ott Tänak (Hyundai i20 WRC) avait pris l’avantage dans les premiers runs en arrêtant le chronomètre à 2’13’’6 dans sa troisième tentative. Avare en mots à la fin du secteur chronométré, l’Estonien restait focalisé sur le combat à venir pour préserver sa couronne.

Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) lui délivrait toutefois une réponse en égalant sa marque dans son quatrième et dernier passage, suivi par son équipier Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) à seulement 8/10e de seconde.

« Ce sera un rallye difficile », affirmait le leader du championnat. « C’était très sec et glissant ici, donc l’adhérence était assez faible, mais les sensations sont bonnes dans l’ensemble. »

Sébastien semblait plutôt confiant avant d’apporter d’ultimes ajustements sur sa voiture avant le départ du rallye demain. Le Français occupe actuellement la deuxième place au championnat et compte dix-huit points de retard sur son équipier.

« Je vais tout donner », assurait-il. « Le rallye est un peu plus court que d’habitude, les conditions un peu plus fraîches et il y a quelques nouvelles sections. Nous devrons donc nous adapter rapidement. »

Kalle Rovanperä (Toyota Yaris WRC) connaissait un début de rallye rocambolesque. Après avoir été le plus rapide dans la première passe du shakedown, le Finlandais se montrait trop optimiste dans le virage à droite suivant le vol d’arrivée et partait en tonneau. Son copilote Jonne Halttunen et lui sont indemnes.

Pour son retour depuis le Mexique en mars dernier, Dani Sordo (Hyundai i20 WRC) retrouvait vite le rythme en terminant quatrième à 1’’1 du leader. Pierre-Louis Loubet était 2/10e plus lent avec sa Hyundai i20 WRC privée.

Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) profitait du shakedown de jeudi pour peaufiner les réglages de sa monture. Le Belge revenait à l’assistance pour effectuer quelques ajustements mineurs après ses deux premiers runs avant de prendre la sixième position.

Esapekka Lappi (Ford Fiesta WRC) le talonnait à 1/10e tout en étant suivi de près par son équipier Gus Greensmith (Ford Fiesta WRC).

Takamoto Katsuta (Toyota Yaris WRC) se montrait 7/10e moins rapide que Gus Greensmith tandis que Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) complétait le top dix.

Ce jeudi voyait également le retour d’un visage bien connu sur les spéciales, dans un rôle légèrement différent. Andreas Mikkelsen a baptisé les nouveaux pneus WRC de Pirelli pour 2021 au volant d’une Citroën C3 WRC, et accompagné par différents médias dans le baquet du copilote.

« Nous sommes là pour présenter le pneu Pirelli et prendre du plaisir », expliquait le Norvégien. « Je vais aussi m’essayer au rôle de copilote pour Petter [Solberg] dimanche et cela s’annonce très intéressant ! »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less