Motorsport

En 48 heures, la Formule E perd deux constructeurs

Audi et BMW disent "stop"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 décembre 2020 - 19:03
En 48 heures, la Formule E perd (...)

Si ce n’est pas un coup dur pour la Formule E, ça y ressemble... le championnat de monoplaces 100% électriques, qui aura pour la première fois le statut de championnat du monde en 2021, vient de perdre deux de ses plus gros constructeurs en l’espace de 48 heures.

Il y a deux jours, Audi annonçait son intention de recentrer ses programmes en allant notamment en WEC, le championnat du monde d’endurance, ou le règlement LMDh a attiré la marque aux anneaux.

La firme du groupe Volkswagen avait également annoncé un programme officiel au Dakar pour les prochaines années, provoquant un départ de la Formule E au terme de la Saison 7 qui se disputera en 2021.

Et aujourd’hui, c’est BMW qui a décidé d’annoncer son départ de la discpline, expliquant vouloir "se concentrer sur une offensive de modèles et de séries avec une production en large quantité grâce à la cinquième génération du BMW E-Drive".

Seul Mahindra est pour l’instant engagé avec la Gen3 des monoplaces, qui sera utilisée à partir de 2022, et le départ successif de ces deux constructeurs pose tout de même la question du retour sur investissement, dans une discipline qui privilégie le spectacle à tout prix, quitte à niveler les résultats et annuler le poids des investissements financiers.

Le départ de BMW est tout de même nettement plus inquiétant que celui d’Audi qui, au sein du groupe Volkswagen, faisait tout de même doublon avec la présence de Porsche.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less