Motorsport

E-Prix de Paris, Essais Libres : Les favoris dansent sous la pluie

Des conditions difficiles sur le circuit des Invalides

Recherche

Par A. Combralier

27 avril 2019 - 10:38
E-Prix de Paris, Essais Libres : (...)

Alors que la météo parisienne était relativement clémente depuis une dizaine de jours, c’est sous un temps froid et surtout pluvieux que s’ouvre la première séance.

Les conditions sont de nature à piéger certains pilotes mal réveillés ou trop confiants... Nombreux sont ceux à partir à la faute, plus ou moins grave.

Vainqueur à Paris l’an dernier, Jean-Eric Vergne voit sa DS s’échapper dans la ligne droite de départ, et heurte les barrières. Pas de jaloux, Lucas di Grassi tape à son tour le rail au premier virage et donne du travail à ses mécaniciens pour la suite de la journée.

Plusieurs autres pilotes vont ensuite partir à la faute, comme Buemi sur sa Nissan, causant dix minutes d’interruption, ou encore Robin Frijns sur Virgin. Son coéquipier Sam Bird commet une plus lourde faute encore, au premier virage. À sept minutes de la fin de la séance, le drapeau rouge et bientôt celui à damiers sont agités.

La première séance a été si perturbée que les écarts sont anormalement élevés sur un tracé aussi court. André Lotterer et sa DS font le plein de confiance, avec deux dixièmes et demi d’avance sur les Nissan de Buemi et Rowland. Gary Paffett et le malheureux Sam Bird suivent.

La deuxième séance s’ouvre à dix heures sous un léger crachin. Elle est plus calme que la précédente et les pilotes enchaînent les tours... Sauf Sam Bird, dont la Virgin reste clouée aux stands. Il paie son erreur dès EL1.

Lotterer reprend les commandes, mais il est rapidement battu par Buemi, Abt, di Grassi et Rowland. Les Nissan semblent plutôt en forme sur ce tracé... Du moins quand elles ne partent pas à la faute comme Buemi à dix minutes de la fin de la séance ! Le Suisse est parti en vrille et a eu de la chance de taper faiblement la barrière à l’arrière.

Alex Lynn, quelques minutes plus tôt, était lui aussi rentré, à faible allure heureusement, dans un muret. Quand à Vergne, il reste concentré même si un de ses tours rapides est gâché par le trafic sur cet étroit tracé.

Lotterer réalise à cinq minutes de la fin de la séance, un tour avec le plein d’énergie qui le propulse en tête.

Dans la foulée, Lopez, qui attaquait aussi, fait un tout droit et part à la faute, sans plus de gravité.

Dans les dernières minutes, les écarts de resserrent logiquement. Les pilotes attaquent avec le plein d’énergie. Et à ce jeu là, c’est la Jaguar de Mitch Evans qui gagne. Il termine un dixième devant Rowland qui confirme la forme des Nissan.

Suivent, en deux dixièmes seulement, di Grassi, Lotterer qui s’affiche comme un des favoris des qualifications, Buemi et Abt. Vergne est 7e, Vandoorne 10e. Massa est relégué à la 19e place tandis que Lopez est resté 20e après son erreur.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less