Dixon signe la pole de l’Indy 500, et le 2e meilleur run de l’histoire

Une performance extraordinaire devant Palou et VeeKay

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 mai 2022 - 00:02
Dixon signe la pole de l'Indy (...)

Les six meilleurs pilotes du Fast 12 se sont affrontés, après avoir éliminé six autres pilotes, dont Romain Grosjean neuvième. Il y avait quatre pilotes Ganassi et deux pilotes Ed Carpenter qui allaient se disputer la pole position.

Tony Kanaan est passé le premier et a réalisé une moyenne de 232.372 mph, soit 373.886 km/h. Cela n’a pas suffi puisqu’Ed Carpenter a signé une moyenne de 233.080 mph, soit 375.025 km/h.

Marcus Ericsson s’est élancé ensuite mais il n’a pas réussi à dépasser l’Américain, avec une moyenne en 232.764 mph, soit 374.517 km/h. Alex Palou a ensuite fait son run et a fait une moyenne impressionnante en 233.499 mph, soit 375.699 km/h.

L’Espagnol frappait fort, et Rinus VeeKay, plus rapide lors des qualifications la veille, était décidé à aller chercher la première place au champion IndyCar en titre. Mais avec une vitesse de 233.385 mph, soit 375.516 km/h, il a dû se contenter de la deuxième place provisoire, qui lui garantissait un départ en première ligne.

Le dernier à s’élancer était Scott Dixon, équipier de Palou et pilote plus rapide du Fast 12. Il a effectué le tour le plus rapide de la journée avec un 234.437 mph, soit 377.209 km/h. Mais c’était bien sur un run de quatre tours que tout se décidait !

Dixon a enchaîné avec un autre tour au-dessus de 234 mph de moyenne, et a finalement terminé son run à une vitesse de moyenne de 234.046 mph, soit 376.580 km/h ! Il s’agit du deuxième meilleur tour de qualification de l’histoire de l’Indy 500, juste derrière la mythique performance d’Arie Luyendyk en 1996 !

C’est également la pole position la plus rapide de l’histoire, puisque Luyendyk avait fait cette moyenne pour la 20e place, après avoir été disqualifié de la bataille pour la pole position, durant laquelle lui et le poleman Scott Brayton avaient été moins rapides.

Dixon partagera donc la première ligne avec Alex Palou et Rinus VeeKay, tandis que l’on retrouvera Ed Carpenter, Marcus Ericsson et Tony Kanaan sur la deuxième ligne de la grille, dimanche prochain pour les 500 Miles d’Indianapolis.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos