Motorsport

Dixon gagne au Texas devant un McLaughlin impressionnant

Le rookie disputait sa première course sur ovale

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 mai 2021 - 03:08
Dixon gagne au Texas devant un (...)

La pluie est l’invitée inattendue de ce week-end au Texas, où se déroulent deux courses d’IndyCar. Le Texas Motor Speedway accueille en effet les troisième et quatrième courses de la saison 2021.

Romain Grosjean ne participe pas à ces deux courses puisque le Français a décidé de faire l’impasse sur les manches disputées sur ovales. La pluie annoncée pour la soirée a poussé les organisateurs à annuler les qualifications.

Ainsi, c’est dans l’ordre du championnat que le départ a été donné, et ce sera de nouveau le cas pour la deuxième course. Alex Palou était donc en tête au départ, mais c’est Scott Dixon qui a immédiatement pris le contrôle de la course, devant son équipier espagnol.

Simon Pagenaud a fait toute la première partie de course en sixième place, et les 50 premiers tours ont été très calmes. Les leaders ont commencé à revenir sur le peloton, mais c’est en milieu de classement que s’est produit le premier problème.

Crash pour Bourdais, poussé par Newgarden

C’est Sébastien Bourdais qui a été victime d’un accident après avoir été poussé par Josef Newgarden. Coincé derrière Colton Herta, qui ralentissait subitement, Bourdais a été percuté par le pilote Penske, qui n’a pas anticipé le ralentissement.

La course a été neutralisée pour évacuer l’épave de la monoplace de Bourdais, mais le Français allait bien. Newgarden a été pénalisé pour l’accident et renvoyé en fond de grille, puisque c’est comme ça que les pénalités se font sur ovale.

A la relance, Dixon menait devant Palou, et les deux hommes se sont envolés devant Herta, Jack Harvey, Alex Rossi, Scott McLaughlin et Tony Kanaan, qui remplaçait Jimmie Johnson. Le septuple champion de NASCAR, à l’instar de Grosjean, ne dispute pas les courses sur ovale.

Pagenaud était renvoyé en 15e place à la relance, tandis qu’un accident était évité de justesse entre Félix Rosenqvist et Rinus VeeKay. Le premier cité remontait à un gros rythme et intégrait le top 10 peu avant le 100e tour, devant Pietro Fittipaldi, qui remplaçait Grosjean.

Dixon maîtrise la course

A la faveur des arrêts suivants, Rosenqvist et McLaughlin sont remontés sur Dixon, tandis que Palou remontait sur le top 3. L’équipier de Rosenqvist, O’Ward, était cinquième devant Marcus Ericsson.

La course a été interrompue à nouveau à la suite d’un accident pour James Hinchcliffe. Dépassé par Rosenqvist, il a subi les turbulences et est monté sur la partie glissante de l’ovale, envoyant sa Dallara dans le mur.

Le Canadien allait bien mais c’était la fin de sa course. Pendant les arrêts qui ont suivi, Ericsson est reparti avec une roue manquante et Rosenqvist a été ralenti dans les stands. C’est Dixon qui menait toujours à la relance, devant McLaughlin et O’Ward. Pagenaud était aux portes du top 10 et il restait moins de 40 tours.

Harvey a ensuite défendu de manière rude face à Rahal mais ce dernier a pris la septième place, derrière Palou 4e, Herta et Newgarden. Devant, Dixon a immédiatement pris un peu de marge sur McLaughlin, tandis que Rahal remontait au sixième rang.

McLaughlin comme seul rival de Dixon

A 22 tours de l’arrivée, Herta était au ralenti avec un frein arrière en feu, un incident rare sur ovale. L’américain a été contraint à l’abandon mais n’a pas causé de neutralisation et à 20 tours de l’arrivée, Dixon menait d’une demi-seconde sur un McLaughlin impressionnant pour sa première course sur ovale.

Dixon a joué à l’expérience en fin de course, laissant McLaughlin se rapprocher dans les turbulences. En ralentissant ainsi, le pilote Ganassi a évité de revenir dans le trafic, où il aurait pu perdre la tête de la course.

A deux tours de l’arrivée, McLaughlin s’est montré à moins de 3 dixièmes de son compatriote, mais Dixon a conservé la tête jusqu’à l’arrivée et a remporté la troisième course de la saison !

Le sextuple champion a donc battu McLaughlin, qui fait des débuts impressionnants sur ovale. Dixon fait coup double puisqu’il prend la tête du championnat et sera donc en pole position demain. C’est la 19e saison dans laquelle Dixon gagne une course, un record.

O’Ward termine troisième devant Palou, qui pointe désormais à 18 points de Dixon au général. Rahal est cinquième devant Newgarden, Harvey, Rossi, Sato et Pagenaud, qui complète le top 10. Kanaan est 11e et Rosenqvist 13e, tandis que Fittipaldi est 15e.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less