Motorsport

Di Grassi remporte l’E-Prix de Berlin, victoire à domicile pour Audi

Buemi et Vergne sur le podium

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 mai 2019 - 13:59
Di Grassi remporte l'E-Prix de (...)

C’est sur une piste d’aéroport que se tient l’E-Prix de Berlin, qui se dispute par temps sec malgré des nuages omniprésents.

Dès le départ, Sébastien Buemi a conservé a tête de la course devant Stoffel Vandoorne et Lucas di Grassi. Derrière plusieurs contacts ont eu lieu, notamment pour Oliver Turvey qui a abîmé son aileron avant, mais tout le monde a pu continuer la course.

Dans le fond du peloton, André Lotterer est parti très fort, passant de la 21e à la 16e place en moins de trois tours. Rapidement, di Grassi se défaisait de Vandoorne.

Un peu plus loin, Alex Lynn prenait la quatrième place à Gary Paffett, qui perdait dans la foulée deux places au profit de Daniel Abt et Antonio Felix da Costa. Di Grassi s’emparait ensuite du commandement de la course face à Buemi.

Lors de la première activation générale du Mode Attack, qui fait perdre beaucoup de temps sur le circuit allemand, Da Costa en profitait pour dépasser Buemi mais se faisait repasser par le Suisse lorsque son surplus de puissance disparaissait.

Le Portugais de BMW en profitait toutefois pour repasser Vandoorne. Derrière, Vergne réussissait très bien à en profiter et remontait sur le groupe de tête. Il dépassait ensuite Alexander Sims, Abt et Vandoorne pour pointer quatrième.

Alex Lynn partait en tête-à-queue au moment où Vergne attaquait Felix da Costa. Le drapeau jaune était déclenché sur tout le circuit et les positions figées pour quelques secondes à un quart d’heure de la fin de course.

Les 12 premiers pilotes, à l’exception des Audi de di Grassi et Abt, activaient leur Mode Attack pendant la neutralisation afin de ne pas perdre de temps. Mais la stratégie semblait payante car la voiture de Lynn était encore au milieu de la piste et une grue venait la dépanner. Di Grassi et Abt activaient leur Attack Mode un tour plus tard.

La fin de course était calme, hormis pour Gary Paffett qui continuait à chuter dans le classement.

Lucas di Grassi remporte donc l’E-Prix de Berlin, sur les terres d’Audi, et devient le deuxième pilote, après Vergne, à remporter une deuxième course cette saison. Buemi termine deuxième devant Vergne, qui conserve la tête du championnat.

Felix da Costa termine quatrième devant Vandoorne, Abt, Sims et Oliver Rowland, qui s’est démarqué par quelques manœuvres limites. Sam Bird et Pascal Wehrlein complètent le top 10.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less