Motorsport

Dennis remporte son premier E-Prix de Formule E à Valence

Lotterer et Lynn sur le podium, Nato cinquième

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 avril 2021 - 15:02
Dennis remporte son premier E-Prix (...)

Le sixième E-Prix de la Saison 7 de Formule E se tient à Valence, après une première course marquée par la pluie et par une arrivée rocambolesque à cause de la gestion d’énergie. C’est donc la deuxième course sur le circuit Ricardo Tormo.

C’est Jake Dennis qui a signé la pole position, sa première en carrière, devant Alex Lynn, André Lotterer et les deux Nio d’Oliver Turvey et Tom Blomqvist. Norman Nato était qualifié sixième devant Jean-Eric Vergne, tandis que les Mercedes, après leur beau résultat de la veille, partaient de la dernière partie de grille après une qualif manquée.

Au départ, Dennis a gardé la tête devant Lynn et Turvey, tandis que Nato prenait la cinquième place, et Vergne la sixième. Lotterer était le perdant du départ, glissant au septième rang devant Oliver Rowland, Antonio Felix da Costa et Sébastien Buemi.

Stoffel Vandoorne était 16e, deux places devant Nyck de Vries, et Alexander Sims était passé par les stands après une pénalité pour infraction technique. Le Britannique semblait en revanche miser sur l’économie d’énergie, puisqu’il possédait déjà 4% d’énergie en plus que le reste de la meute.

Un début de course sous le signe de la prudence

Après la débandade de la veille, la stratégie prudente du pilote Mahindra était plutôt intelligente, et le temps perdu était limitée puisque le peloton roulait prudemment et assez lentement pour économiser de l’énergie. Mais sa pénalité le faisait pointer virtuellement à une minute du peloton.

Après dix minutes de course, les pilotes ont commencé à attaquer davantage, et Vergne a dépassé Blomqvist pour la cinquième place. Dans le même temps, Lynn a reçu l’autorisation d’attaquer Dennis pour la tête de la course.

Sims continuait à augmenter son capital énergie tandis que les premiers pilotes à activer leur Attack Mode étaient Lucas di Grassi et Nico Müller. Nato prenait ensuite la troisième place quand Turvey activait le sien.

Mais au tour suivant, Dennis, Lynn et Nato activaient le leur, tout comme Vergne, et Turvey en profitait pour prendre la deuxième place. Les Mercedes de Vandoorne et de Vries continuaient leur remontée aux 12e et 13e rang. Du côté de Jaguar, Mitch Evans et Sam Bird étaient en revanche 19e et 20e.

Une fois l’Attack Mode de Turvey épuisé, Lynn, Nato puis Vergne le dépassaient, et il pointait cinquième. Lotterer profitait de l’Attack Mode pour passer Turvey et Vergne et prendre la quatrième place.

Une course parfaitement gérée par Dennis

Une enquête était ouverte après un accrochage en piste entre Felix da Costa et Di Grassi, les deux hommes ayant toutefois pu continuer. Dennis continuait de dominer la course malgré une gestion d’énergie rendue plus critique par un vent de face dans la ligne droite des stands.

Lynn a été poussé par Nato et le Britannique a chuté au septième rang, tandis que le Français allait possiblement être mis sous enquête pour cette erreur. Derrière, Buemi a fait une erreur et en revenant en piste, a tassé Vandoorne à l’intérieur, le Belge allant percuter le mur.

C’était l’abandon pour le pilote Mercedes, alors que De Vries était 20e après un problème. L’équipe allemande perdait tout espoir de marquer des points après son double podium de la veille.

Les trois premiers activaient leur Attack Mode, alors que Felix da Costa prenait une pénalité pour une utilisation incorrecte du mode de puissance. Lynn remontait avec son Attack Mode au sixième rang, tandis que Sims signait le meilleur tour en course.

A dix minutes de l’arrivée, Dennis et Nato menaient devant Lotterer, Rast, Rowlad, Lynn et Vergne. Evans était très bien remonté puisqu’il rentrait dans le top 10 alors qu’il pointait 19e une dizaine de minutes auparavant.

Un podium retiré sur tapis vert pour Nato

Nato recevait 5 secondes de pénalité pour avoir percuté Lynn, ce qui le renvoyait virtuellement sixième. Le Français était dans une situation doublement compliquée, puisqu’il devait gérer son énergie tout en attaquant pour prendre un peu le large.

Lynn dépassait consécutivement Rowland et Rast, ce qui l’amenait au quatrième rang et le faisait jouer le podium, compte tenu de la pénalité de Nato. Dennis menait toujours, mais l’écart en tête se réduisait grandement.

Dennis et ses poursuivants ralentissaient dans la dernière chicane juste avant la minute restante pour ne pas tomber en panne d’électricité, et c’était donc avec une énergie a priori suffisante que les pilotes de tête entraient dans le dernier tour.

Dennis a parfaitement géré son dernier tour et a remporté ce deuxième E-Prix de Valence, après y avoir signé sa première pole position. Lotterer est deuxième devant Lynn, Rowland et Nato, qui avait franchi la ligne deuxième.

Rast est sixième devant Vergne, Turvey, Mortara et di Grassi. C’est finalement une course sans points pour Mercedes et pour Jaguar.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less