Motorsport

Citroën a dû organiser un pont aérien d’urgence pour le Mexique

Fret de dernière minute pour

Recherche

Par www.wrc.com

7 mars 2019 - 19:11
Citroën a dû organiser un pont aérien (...)

Les préparatifs de Citroën Racing pour le Rally Guanajuato Mexico (7-10 mars) ont été sauvés par un pont aérien pour acheminer l’essentiel du matériel indispensable jusqu’ici retardé par un transporteur bloqué en Europe.

Face au risque de pénurie de pièces détachées et d’autres éléments indispensables dans le parc d’assistance, l’équipe a envoyé 15,6 tonnes de fret entre la France et le Mexique, dont deux voitures de reconnaissances pour Sébastien Ogier et Esapekka Lappi.

Aux origines du retard, le navire destiné à transporter les six conteneurs de l’équipe du Havre à Veracruz (Mexique) a été déclaré inopérable par les autorités portuaires.

Le temps passé à décharger les conteneurs pour les recharger sur un autre navire aurait retardé le départ de plusieurs jours et l’équipement ne serait pas arrivé à León avant vendredi... Date de la première étape du rallye !

« Le moteur du bateau a eu un problème », a expliqué Pierre Budar au micro de WRC.com. « Il y a deux semaines, nous avons donc pris la décision de transporter les pièces, outils et tout ce qui était nécessaire par voie aérienne. Il y avait 15,6 tonnes de matériel pour remplacer ce qu’il y avait dans les conteneurs. Nous avons désormais de quoi commencer le rallye. Ce n’est pas l’installation que nous espérions, mais c’est plus cosmétique que technique. »

Citroën a été l’équipe la plus affectée, mais d’autres ont également connu des retards par les voies maritimes sur la route du Mexique.

M-Sport Ford World Rally Team a ainsi subi de légers délais. Passée par un autre navire, la structure britannique a vu son matériel arriver lundi soir.

Les hommes de Rich Millener ont toutefois pu combler leur retard et ne devraient en subir aucune répercussion durant le week-end.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less