Motorsport

Cadillac s’engage en WEC et aux 24 Heures du Mans pour 2023

C’est officiellement le 10e constructeur inscrit

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 août 2021 - 16:44
Cadillac s’engage en WEC et aux 24 (...)

L’édition centenaire des 24 Heures du Mans s’annonce décidément de toute beauté. Cadillac a annoncé aujourd’hui un programme joint en IMSA et en WEC, grâce au règlement LMDh.

Comme Acura avant lui, qui est déjà engagé en IMSA via le règlement DPi, Cadillac va développer un prototype qui répondra aux réglementations WEC et IMSA, permettant de courir mondialement dans les deux séries.

Cadillac disputera donc les 24 Heures du Mans 2023, qui s’annoncent comme une édition tout bonnement exceptionnel. Ce cru aura déjà pour particularité d’être l’édition centenaire, mais le plateau sera très bien garni.

Le prototype Cadillac sera exploité par Chip Ganassi et par Action Express Racing, deux équipes qui engagent déjà l’actuel prototype DPi de Cadillac en IMSA. Sa première course sera le Rolex 24, à Daytona en janvier 2023.

Le moteur Cadillac fonctionnera avec le bloc hybride fourni par le LMDh, et c’est Dallara qui fabriquera les châssis de ce nouveau prototype. Le travail entre Cadillac et Dallara ne sera pas une nouveauté puisqu’ils collaborent déjà sur le prototype en IMSA.

Pas moins de dix constructeurs sont inscrits actuellement sur la liste pour les deux catégories prototypes qui resteront lors de la saison 2023 du WEC, à savoir Hypercar et LMDh.

Ferrari, Glickenhaus, Peugeot et Toyota seront engagés en Hypercar, tandis qu’Acura, Audi, BMW et Porsche seront présents en LMDh. A noter que ByKolles doit aussi s’engager en Hypercar, mais le projet est quand même plutôt instable.

D’autres marques pourraient rejoindre le peloton de l’endurance, puisque Alpine réfléchit sérieusement à un programme, tout comme Lamborghini. McLaren est un nom évoqué, mais Zak Brown a récemment expliqué que ce n’était pas au programme... pour le moment.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less