Motorsport

Bruno Michel regrette le forfait de Gelael à Silverstone

Il espère voir l’Indonésien de retour en Hongrie

Recherche

Par Camille Komaël

16 juillet 2019 - 09:29
Bruno Michel regrette le forfait de (...)

Petit événement en F2 ce week-end : un pilote - en l’occurrence Sean Gelael - a déclaré forfait pour les deux courses de samedi et dimanche, officiellement "pour raisons personnelles". Que s’est-il passé ? Tout a débuté lors des essais libres : Sean Gelael est dans un tour lancé et arrive à pleine vitesse sur Louis Delétraz, qui roule au ralenti. Dans un virage, les deux ne se comprennent pas : Gelael plonge à l’intérieur, persuadé que Delétraz l’a vu, mais cela n’est pas le cas et la PREMA de l’Indonésien vient percuter la Carlin du Suisse.

Sean Gelael ne peut plus rouler de la session, ce qui compromet fortement sa séance de qualifications : il ne se classe que 18è. Dans un premier temps, les commissaires de course infligent une réprimande à Gelael, ce que l’Indonésien a du mal à comprendre, comme il l’affiche sur les réseaux sociaux. Mais retournement de situation peu avant la course de samedi : les commissaires ont revu les images et décident finalement de pénaliser Sean Gelael de trois places sur la grille !

La décision passe mal du côté de l’Indonésien qui - en réaction - ne participe pas aux deux courses du week-end. Le directeur de la F2, Bruno Michel, ne souhaite pas donner son avis sur la décision des commissaires de course, car il estime que ce n’est pas au promoteur de la série de faire une telle chose. En revanche, il regrette la manière dont se sont déroulées les choses : "Je peux seulement regretter la manière dont la pénalité de Sean a été révisée au dernier moment, juste avant la course longue."

Le Français assure comprendre la réaction du pilote PREMA et espère le voir de retour dans l’écurie italienne dès le prochain week-end de course, en Hongrie : "Je peux totalement comprendre la frustration et la réaction de Sean. Je peux seulement espérer qu’il revienne sur la grille pour finir la saison, car lui et sa famille sont une part importante de cette catégorie depuis quatre ans."
Le père de Sean Gelael est en effet détenteur de KFC en Indonésie et investit beaucoup dans la série pour la carrière de son fils.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less