Motorsport

Brown pense pouvoir convaincre Alonso de faire une saison entière d’IndyCar

De manière à mieux s’y engager !

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 juillet 2019 - 20:33
Brown pense pouvoir convaincre (...)

Zak Brown avoue que l’échec de l’Indy 500 cette saison (photo), où McLaren et Fernando Alonso ont raté la qualification, a fait comprendre de nombreuses choses à son équipe mais ne l’a pas découragée de tenter l’aventure.

"Nous avons appris beaucoup sur ce qu’il ne fallait pas faire à Indy cette année, c’était un beau rappel à l’ordre" avoue le directeur de McLaren Group aujourd’hui, dans le paddock de Hockenheim.

"J’ai fait beaucoup d’erreurs sur la manière de tout mettre en place."

"Les raisons pour lesquelles nous voulions y aller persistent. Cela ne change pas. Quand on a un échec, il faut en apprendre et évoluer. La chose facile est de ne pas remonter à cheval, mais on ne peut pas faire cela dans la vie. Il faut se reprendre et remonter à cheval."

"C’est donc étudié. Nous le ferions différemment, évidemment. Et si nous le faisons, je serais plus intéressé à l’idée de le faire à temps plein que sur un seul événement. On a essayé ça et le faire par nous-mêmes, c’était trop dur."

Brown aimerait convaincre Alonso de participer à la saison complète outre-Atlantique, et laisse à l’Espagnol le temps d’y réfléchir sereinement : "Il m’a dit qu’il ne voulait pas faire une saison complète. Mais voyons ce qui se passe quand il sera à la maison pendant deux week-ends consécutifs sans piloter une voiture de course, et ce pour la première fois en 20 ans."

Et l’Américain de laisser comprendre que tout est encore jouable : "Personnellement, je pense qu’il apprécierait l’IndyCar. Il m’a dit qu’il ne voulait pas le faire. Mais il change d’avis, petit à petit. Je suis optimiste !"

"Il sait l’engagement qu’il faudra. Il faut partir en Amérique, etc, et Fernando est un gars qui fait tout ou rien. Je pense donc que c’est plutôt lié au fait qu’il court depuis très longtemps et qu’il veut prendre un peu de temps libre pour décider de ce qu’il veut faire. Je pense qu’il a besoin de prendre la pause estivale pour réfléchir. Mais si nous allions en IndyCar et qu’il voulait le faire, il serait en tête de notre liste."

McLaren ne travaillera plus avec Alonso du côté de la F1, mais Brown assure que cette décision n’a rien à voir avec la peur d’être remis sous le feu des projecteurs : "Nous ne voulons pas fuir les projecteurs. Je pense que Fernando apporte beaucoup d’attention, mais comme McLaren."

"Cela n’entre donc pas vraiment en ligne de compte dans notre réflexion sur l’idée de prendre un pilote qui ne déchaîne pas autant les passions. Si nous nous engageons IndyCar, ce sera pour gagner des courses, que ce soit avec Fernando ou un autre pilote. Donc je ne pense pas que cela change cette dynamique."

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less