Motorsport

Bird gagne le deuxième E-Prix de New York devant Cassidy

Felix da Costa sur le podium, Nato 7e, Vergne abandonne

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juillet 2021 - 20:29
Bird gagne le deuxième E-Prix de New (...)

C’était une première ligne 100% Jaguar pour ce deuxième E-Prix de New York, tandis que Jean-Eric Vergne s’élançait dernier après avoir eu un problème lors de la séance de qualifications.

Sam Bird et Mitch Evans ont conservé leurs places au départ, malgré une attaque de Nick Cassidy sur Evans qui avait raté son départ. Derrière, Vergne était rattrapé par la malchance et sa voiture était victime d’un problème, passant en fail mode. Le Français était déjà contraint à l’abandon après son podium de la veille.

La Safety Car était déployée pour évacuer la DS Techeetah de Vergne et les pilotes perdaient 3 kWh d’énergie, soit la durée en minutes de la neutralisation de la course. La relance intervenait rapidement.

Bird et Evans gardaient la tête et activaient rapidement leur Attack Mode, mais Cassidy parvenait à rester au contact des deux hommes. Derrière, René Rast était victime d’un accrochage et était au ralenti en piste, mais il n’était pas nécessaire de neutraliser la course car l’Allemand continuait à rouler.

Edoardo Mortara, encore leader du championnat, attaquait Jake Dennis de manière quelque peu optimiste. Mais le pilote Venturi se retrouvait hors trajectoire et devait s’arrêter pour ne pas taper le mur, ce qui le renvoyait en 20e place.

Cassidy a activé son premier Attack Mode après les pilotes Jaguar, et Bird s’assurait de pouvoir rester en tête en activant son second bonus. Le Britannique parvenait parfaitement à en profiter pour créer un écart avec ses deux poursuivants.

Cassidy dépassait Evans grâce à son premier Attack Mode, mais l’Australien activait le deuxième dans la foulée et parvenait à dépasser son rival peu après. Derrière, Antonio Felix da Costa profitait d’une activation du sien plus tôt pour aller chercher les deux pilotes Porsche, Pascal Wehrlein et André Lotterer, qui reculaient au cinquième et sixième rangs.

Devant, Cassidy activait son deuxième Attack Mode pour rester devant le Portugais, mais il voyait Evans reprendre un peu de marge à l’avant. Sébastien Buemi perdait trois places après avoir été une nouvelle victime de Lucas di Grassi.

A moins de 15 minutes du terme de course, Bird était largement en tête, tandis qu’Evans retenait Cassidy, Felix da Costa, Wehrlein et Lotterer. Di Grassi prenait une pénalité de dix secondes pour avoir harponné Buemi.

Le train de poursuivants se formait sans parvenir à se dépasser. Alexander Sims suivait sans remonter sur les cinq pilotes, et il devançait Sergio Sette Câmara, Di Grassi et Norman Nato. Robin Frijns, 11e, était candidat à un point puisque Di Grassi était sous le coup d’une pénalité.

Evans a eu un problème lors d’une accélération, permettant à Cassidy et Felix da Costa de le dépasser et de monter sur le podium. Bird n’était pas perturbé en tête.

Le Britannique gagnait donc ce deuxième E-Prix du week-end à New York, devant Cassidy et Felix da Costa. Evans était au ralenti après avoir crevé et chutait au classement hors des points.

Wehrlein et Lotterer terminaient au pied du podium devant Sims, Nato, Frijns, Lynn et Günther. Avec sa victoire, Bird s’emparait de la tête du championnat.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less