Motorsport

Barcelone, Course 1 : Nicholas Latifi poursuit sa domination

Nouvelle victoire pour le leader du championnat

Recherche

Par Camille Komaël

11 mai 2019 - 17:53
Barcelone, Course 1 : Nicholas (...)

C’est sous un grand soleil et une température de l’air de presque 21 °C que les pilotes s’installent sur la grille. La température de la piste atteint quant à elle presque 36 °C et tous les pilotes ne prennent pas le départ du tour de formation sans encombre : Juan Manuel Correa a calé et est poussé vers la voie des stands.

Luca Ghiotto prend un très mauvais départ et se fait doubler de tous les côtés dans la ligne droite avant le premier virage : c’est son coéquipier Zhou qui prend la tête devant le leader du championnat Nicholas Latifi. Derrière, Mick Schumacher prend l’échappatoire dans le virage, puis la Trident de Boschung le touche à l’arrière : le pneu arrière droit de la PREMA crève et l’Allemand part en tête à queue. Au même virage, Giuliano Alesi s’enfonce dans les graviers. Quelques secondes plus tard, Boccolacci tente une manœuvre impossible sur Ghiotto et tape violemment la UNI-Virtuosi de l’Italien.

La voiture de sécurité est de sortie à la fin de ce premier tour pour dégager la voiture d’Alesi, ce qui permet à Ghiotto et Schumacher de rentrer aux stands changer de pneus, ayant tous les deux crevé. Ils passent en pneus durs. Le re-start se passe ensuite sans encombre et Zhou conserve la tête. La direction de course pénalise logiquement Dorian Boccolacci d’un drive-through, que le Français effectue immédiatement : il ressort dernier.

Dès que la fenêtre des arrêts aux stands est ouverte, au sixième tour, Zhou et Latifi plongent dans la voie des stands. De Vries et Ilott font de même au tour suivant. Au huitième tour, Nikita Mazepin est au ralenti et doit abandonner aux stands. Le leader de la course, Aitken, s’arrête aux stands à la fin de ce huitième tour mais sa stratégie d’être resté plus longtemps en piste ne s’avère pas payante et il ressort juste devant Nyck de Vries, qui le double rapidement.

Sergio Sette Camara est quant à lui rentré bien trop vite dans la voie des stands, embarquant un plot, et est sous investigation. Le Brésilien rentre aux stands avec des soucis mécaniques quelques tours plus tard. Matsushita se fait dépasser coup sur coup par De Vries et Aitken et tombe pour l’instant hors des points.

La mi-course n’a pas encore été atteinte et Mick Schumacher tente une attaque sur Correa à la fin de la ligne droite mais cela ne passe pas. Antoine Hubert à fait la jonction avec Boschung et ils sont en lutte pour la tête de la course. Rappelons que les cinq premiers (Boschung, Hubert, King, Correa et Schumacher) sont en pneus durs. A l’entame du 19è tour, la mi-course est passée et Hubert passe Boschung. Le tour d’après, Schumacher fait de même sur Correa. L’Américain s’arrête ensuite aux stands, visiblement victime d’un problème sur sa Sauber.

Jordan King s’attaque à Boschung au 22è tour et double le Suisse. Trois tours plus tard, Aitken dépasse De Vries. Ralph Bochung, en difficulté avec ses pneus durs, s’arrête aux stands mettre les pneus tendres : il va lui rester onze tours avec ces pneus, ce qui s’annonce délicat.

Sergio Sette Camara est revenu en piste et prend le meilleur temps au tour... avant d’être pénalisé pour sa vitesse excessive dans les stands en début de course. Mick Schumacher effectue un long arrêt aux stands et repasse en pneus tendres suite à sa crevaison du premier tour.

A cinq tours du drapeau à damiers, Latifi double Zhou pour la troisième place, pendant que Mick Schumacher s’arrête une troisième fois aux stands, avec un aileron avant endommagé suite avec un contact avec Correa, qui était revenu en piste avec plusieurs tours de retard. Luca Ghiotto enchaîne les meilleurs tours en course et dépasse Ilott au moment où Hubert s’arrête aux stands.

Jordan King explose le chrono et prend le meilleur tour en course : le Britannique vient de passer en pneus tendres et il revient sur Hubert, qui est lui-même dans les roues de Gelael. A deux tours de l’arrivée, Aitken prend la deuxième place à Zhou, tandis que Hubert dépasse Gelael pour la septième place, puis King double également l’Indonésien.

Dans le dernier tour, Hubert et King passent Ilott. En tête, Latifi a bien géré et s’impose, accentuant encore son avance au championnat. Aitken prend la deuxième place devant Zhou. Superbe remontée de Luca Ghiotto qui termine quatrième, à une seconde seulement du podium, devant Nyck De Vries et deux pilotes à la stratégie décalée, à savoir Antoine Hubert et Jordan King. Huitième, Callum Ilott s’élancera depuis la pole position demain. Gelael et Boschung complètent le top 10 et prennent les derniers points.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less