Motorsport

Bakou, Course 2 : Latifi gagne entre les voitures de sécurité

Encore une course agitée à Bakou

Recherche

Par Camille Komaël

28 avril 2019 - 12:06
Bakou, Course 2 : Latifi gagne (...)

Le ciel est toujours bleu ce matin à Bakou, avec une température de l’air qui frôle les 18 °C et celle de la piste qui atteint presque 43 °C. Ghiotto a écopé d’une pénalité de temps hier suite à la course pour son contact avec Sette Camara sous la voiture de sécurité, du coup c’est Mazepin qui s’installe en pole aujourd’hui, devant Correa. Dorian Boccolacci a quant à lui été pénalisé de deux places sur la grille aujourd’hui, ce qui fait qu’il part sixième au lieu de quatrième. Toutes les monoplaces sont chaussées de pneus mediums.

Les débutants en première ligne ne prennent pas un excellent départ, au contraire de Gelael derrière eux qui s’intercale et prend la tête de la course au premier virage ! Ce premier virage passe sans encombre pour tout le monde, mais on ne peut pas en dire autant de la suite du tour : Calderon loupe son freinage et entraîne avec elle Boschung et Delétraz. Tous trois doivent abandonner et la voiture de sécurité entre en piste.

Le re-start se passe sans problème et Gelael conserve la première place devant Latifi et Correa. Au sixième tour, Latifi utilise son DRS pour passer Gelael et c’est ensuite Correa qui fait de même au tour suivant. Gelael perd une nouvelle position un peu plus loin dans ce même tour. L’Indonésien de chez PREMA dégringole au classement, se faisant passer au huitième tour par Ghiotto, puis De Vries.

Au neuvième tour, Giuliano Alesi tente une attaque sur Zhou mais se loupe et finit dans le mur de pneus. La voiture de sécurité revient en piste. Au re-start, Correa loupe son freinage, au premier virage, heureusement sans grande conséquence : l’Américain reste deuxième. Au virage d’après, Ghiotto, King et Mazepin tapent tous trois le même mur, sans contact entre eux ! Hubert tire aussi tout droit.

Avec trois voitures dans les pneus, la voiture de sécurité est déjà de retour en piste. A cause de toutes ces interruptions de course, la course n’ira pas à son terme, comme hier. C’est donc le chrono qui décidera de la fin de la course. Les commissaires de piste mettent un temps fou à dégager les trois voitures et quand la voiture de sécurité peut enfin s’effacer, il ne reste plus que deux tours à effectuer.

A l’entame du dernier tour, Aitken redouble De Vries, pendant que derrière Mick Schumacher dépasse son coéquipier Gelael, qui perd ensuite encore deux places. Jack Aitken semble en mesure de pouvoir passer Correa pour la deuxième place, mais il ne reste plus assez de temps.

Nicholas Latifi remporte cette course courte devant le débutant Juan Manuel Correa et Jack Aitken. Nyck De Vries termine quatrième devant Mick Schumacher (qui partait 19è) et Sette Camara. Boccolacci et Gelael prennent les derniers points.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less