Motorsport

Anthoine Hubert : Un accident ’hyper injuste’ selon sa mère

Un "concours de circonstances" qui a brisé une carrière et une vie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 août 2020 - 12:16
Anthoine Hubert : Un accident ’hyper (...)

Près d’un an après l’accident tragique qui a coûté la vie à Anthoine Hubert, la F1 revient à Spa-Francorchamps pour le Grand Prix de Belgique. La mère du pilote, Nathalie Gabert, est revenue sur le drame.

Décédé lors de la course principale de Formule 2 qui marquait la reprise après la pause estivale, Anthoine Hubert avait connu un début de saison encourageant pour ses débuts dans la discipline.

"Quand il est arrivé à Spa pour le neuvième Grand Prix de la saison, il avait déjà remporté deux courses, à Monaco et au Castellet lors du Grand Prix de France" a déclaré Nathalie Gabert auprès de RTL. "Un bel avenir s’ouvrait devant lui, enfin, après tant d’années à se battre pour trouver les financements pour pouvoir courir."

L’accident d’Anthoine Hubert a été un immense choc dans le paddock, mais évidemment avant tout pour sa famille. Depuis un an, sa maman peine à admettre que le sort se soit retourné contre son fils.

"C’est hyper injuste. Pourquoi lui alors qu’il était un des meilleurs, qu’il se battait à chaque course pour le prouver ? Mais après tout, peu importe le coté sportif de ce drame, parce qu’avant toute chose j’ai perdu mon fils. Et ça, c’est une peine indescriptible."

Aussi incompréhensible et cruelle soit la réalité, elle ne peut qu’accepter les conclusions qu’avait tiré la FIA après le crash, jugeant qu’il n’y avait pas de fautif ni de coupable. Toutefois, elle avoue ne pas avoir réalisé le danger auquel il s’exposait chaque semaine : "Mon fils a été victime d’un mauvais concours de circonstances. C’est, comme on dit souvent, la faute à pas de chance."

"Anthoine savait que c’était un sport dangereux, moi un peu moins. L’accident, je n’y pensais pas. Nous n’en parlions pas. Par protection surement. Quant à cet accident, je ne l’avais pas imaginé, sinon je n’aurais jamais mis mon fils dans un karting à l’âge de 3 ans et 3 mois"

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less